Hockey scolaire juvénile: un environnement plus stimulant

Même s'ils se sont inclinés 5-1 hier contre... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Même s'ils se sont inclinés 5-1 hier contre les Corsaires de Pointe-Lévy, les Estacades progressent, estime leur entraîneur Mario Plourde.

Photo: François Gervais

Partager

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La Ligue de hockey scolaire juvénile connaît une belle progression. Après avoir aligné 16 clubs dans ses rangs l'an dernier, le circuit provincial compte désormais 23 équipes, dont les Estacades de Trois-Rivières, qui en sont à leur deuxième saison. Malgré un départ difficile résultant de trois victoires en 13 parties, les adolescents dirigés par Mario Plourde se disent chanceux d'évoluer dans une telle structure.

Les 17 joueurs - en majorité âgés de 16 ans - font partie du programme Sport-études hockey à l'Académie les Estacades. Pour eux, il s'agit d'une belle conciliation entre la pratique de leur sport favori et leur évolution académique. «Il faut comprendre qu'avant la création de la ligue, les jeunes retranchés des camps du midget AAA demeuraient dans le Sport-études sans aucune motivation, certains abandonnaient. Ils devaient se tourner vers le hockey civil avec des matchs les soirs de fin de semaine alors que présentement, on leur offre un bel encadrement avec des matchs la semaine, souvent en après-midi. Ils ont donc du temps pour étudier», mentionne Plourde, embauché cette année.

Les hockeyeurs retranchés du AAA arrivent donc dans le juvénile en sachant fort bien qu'à 16 ans, leur aventure dans le plus haut calibre midget est en pratique terminée.

Ça n'empêche pas certains d'entre eux de rejoindre une ligue compétitive, comme le hockey collégial par exemple. Lyon Héroux-Pinsonneault, Joël Baribeau et Kevin Rock portent tous les couleurs des Dragons du Collège Laflèche cette saison, et ce après une année chez les Estacades juvéniles.

Cette saison, trois joueurs sont âgés de 15 ans dans l'équipe. «Le départ de quatre joueurs des Estacades midget AAA vers la LHJMQ a modifié notre groupe c'est certain, avance l'entraîneur adjoint Michel Pleau. Si les Alex Bureau, Alexis D'Aoust, Jonathan Deschamps et Scott Carrier étaient restés dans le AAA, nous n'aurions pas le même club! De plus, plusieurs écoles évoluant dans les cadres du circuit juvénile n'ont pas de réseau midget AAA à proximité de chez eux, ils se retrouvent donc avec d'excellents patineurs de calibre supérieur. Des programmes situés en Estrie et dans la région du Richelieu bénéficient de cette réalité.»

Signes encourageants

Les Estacades étaient les hôtes, le week-end dernier, du premier tournoi juvénile de hockey scolaire depuis la fondation du circuit en 2011. Les Trifluviens ont baissé pavillon par des pointages serrés dans les trois rencontres, mais à leur défense, ils étaient opposés à trois des meilleures équipes du circuit.

Hier à l'aréna Jean-Guy Talbot, ça s'est moins bien passé contre les Corsaires de Pointe-Lévy (8-3-4), qui l'ont emporté 5-1. «On remarque un certain progrès en comparaison avec septembre, observe Plourde. Aujourd'hui (hier), nous avons perdu le match en trois minutes au début de la deuxième période. L'important demeure quand même de former de bons individus. On veut 17 diplômés qui sortent de l'Académie ultimement.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer