Les Patriotes retrouvent Ryerson

Le gardien Guillaume Nadeau connaît du succès depuis... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Le gardien Guillaume Nadeau connaît du succès depuis le début de la saison. C'est lui qui sera devant le filet des Patriotes, ce soir, lors de la visite des Rams de Ryerson au Colisée.

Photo: Stéphane Lessard

Partager

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

Un bon duel est à prévoir demain après-midi au Colisée entre les deux meilleures formations de la section Est. Mais avant de songer aux Varsity Blues de l'Université de Toronto, les Patriotes en découdront, dès ce soir, avec une équipe qui les a fait suer lors des dernières éliminatoires.

Parions qu'aucun vétéran dans le vestiaire n'a oublié la dégelée de 9-2 subie en lever de rideau aux mains des Rams à Ryerson. Les Trifluviens avaient bien gagné les deux derniers matchs à domicile, mais il s'en est fallu de peu pour que les hommes alors dirigés par Jacques Laporte plient bagage dès la première ronde.

Or, malgré un faible rendement de quatre victoires en 12 sorties, le portrait n'a pas changé par rapport à l'an dernier du côté des Rams, selon le nouveau pilote Gilles Bouchard.

«Ils ont perdu beaucoup de matchs serrés, ils semblent être très hargneux. Souvent, ils avaient l'avance pour finalement la perdre en troisième et échapper les deux points. À ce que je sache, Ryerson n'a pas encore été lessivé.»

La dernière sortie des Patriotes remonte à la victoire du 16 novembre contre les Redmen, devant près de 400 personnes entassées à l'aréna Claude-Mongrain. «Ça avait été une soirée émotive car il y avait beaucoup d'ambiance. L'objectif sera de démontrer autant d'intensité même si on jouera dans un aréna moins intime.»

À son baptême de feu dans le hockey universitaire, l'attaquant Christophe Tremblay-Losier a impressionné son mentor. «Il amène une dimension physique à notre groupe. Il ne joue jamais sur le bout de la palette, frappe les adversaires et n'a pas froid aux yeux. Marc-Olivier Vachon (un joueur des Redmen) l'a appris pendant la soirée!»

Après Lalime, Marc Bureau

Comme il le faisait à l'époque où Bouchard travaillait chez les Estacades midget AAA, Marc Bureau viendra donner un coup de main à l'entraîneur-chef des Patriotes durant la saison. L'ex porte-couleur du Canadien aidera les joueurs de centre à parfaire leur technique lors des mises au jeu.

Déjà, Bouchard constate une nette amélioration par rapport à la première partie de la campagne contre Nipissing. Hier, Bureau en était à sa deuxième séance avec les étudiants de l'UQTR.

«Il faut conscientiser les gars à l'importance de cet aspect dans un match, signale Bouchard. Tout est une question d'attitude, de savoir comment bien se placer. Or, on exécute mieux les mises au jeu depuis que Marc contribue au sein de l'équipe. Dans les rencontres hors-concours, c'était une vraie farce, ça n'avait aucun sens! On en perdait dans les trois zones et c'était particulièrement frustrant en avantage numérique.»

Bureau devient le deuxième ancien joueur ayant déjà évolué dans la LNH à se joindre au personnel d'adjoints des Patriotes à temps partiel. Patrick Lalime voit, à raison d'une à deux fois par semaine, les gardiens Marc-Antoine Gélinas et Guillaume Nadeau.

Ce dernier sera devant le filet ce soir alors que Gélinas défendra la cage trifluvienne demain contre Toronto. Nadeau présente des statistiques éloquentes bien qu'il n'ait entrepris que quatre matchs jusqu'ici. Sa moyenne de buts alloués se situe à 1,96 pour un pourcentage d'arrêt de ,926. Il a surtout vaincu Nipissing, Lakehead et McGill.

Le match débute à 19 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer