«L'athlétisme connaît un renouveau», croit Alex Genest

Alex Genest a terminé 17e lors des derniers... (Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Alex Genest a terminé 17e lors des derniers Jeux olympiques à Londres au 3000 mètres steeplechase.

Bernard Brault, La Presse

Partager

(Trois-Rivières) La Mauricie se démarque bien sur les pistes d'athlétisme. La délégation de la région a remporté son lot de victoires lors de la dernière Finale des Jeux du Québec présentée à Shawinigan. Les jeunes de la région avaient remporté 36 médailles dans cette discipline, dont 12 d'or, 18 d'argent et 6 de bronze.

«L'athlétisme connaît un renouveau», croit Alex Genest qui explique que déjà lorsqu'il était chez les juvéniles et les juniors, de bons entraîneurs de la région établissaient les bases des résultats que l'on connaît aujourd'hui.

«Il y a eu beaucoup de travail de fait auprès des écoles. Il y avait un engouement lorsque j'étais adolescent et cela se poursuit. On donne le goût aux jeunes de faire de l'athlétisme qui est la base de tous les sports», ajoute l'athlète masculin de l'année qui s'envole dès aujourd'hui pour le Japon où il participera ce jeudi au marathon par équipe Chiba Ekiden.

«C'est une compétition unique au monde. C'est vraiment spécial. Il y a ce genre de compétition juste au Japon.» Cette compétition japonaise termine la saison d'Alex Genest. Par ailleurs, l'athlète de la région se prépare pour le Championnat du monde d'athlétisme qui aura lieu l'été prochain à Moscou en Russie.

L'entraîneur Pierre Thibodeau estime quant à lui que les programmes scolaires peuvent encore être développés afin d'atteindre un plus haut niveau d'excellence. Il ajoute de plus que la vitalité des clubs civils favorise l'engouement de l'athlétisme en Mauricie.

De son côté, Antoine Thibeault entame sa deuxième année chez les juniors. Il prendra part aux épreuves de steeplechase aux Jeux du Canada à Sherbrooke l'été prochain en vue de se qualifier pour les Jeux panaméricains juniors qui auront lieu à Lima au Pérou.

«C'est ambitieux, mais réaliste», croit son entraîneur, Pierre Thibodeau. «Âge pour âge, Antoine et Alex Genest se ressemblent», ajoute celui qui connaît très bien ces athlètes pour les avoir entraînés tous les deux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer