Bol d'or: les Estacades couronnés

Les Estacades de l'Académie les Estacades sont les... (Photo: Réseau du sport étudiant du Québec)

Agrandir

Les Estacades de l'Académie les Estacades sont les nouveaux champions du Bol d'or dans la catégorie juvénile 1-b et ils ont fièrement exhibé leur nouvelle bannière à la suite de leur conquête hier à Québec.

Photo: Réseau du sport étudiant du Québec

Partager

Sur le même thème

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Il y a deux ans presque jour pour jour, les Estacades cadets subissaient la défaite par seulement cinq points en finale du Bol d'or. Hier à Québec, plusieurs joueurs de cette édition 2010 bataillaient de nouveau pour le titre de champions provinciaux, mais cette fois chez les juvéniles. Pour la plupart d'entre eux, il s'agissait d'un dernier match avec l'Académie, mais c'en fût tout un!

Les protégés de Jacques Dussault se sont assurés de garder un souvenir plus qu'heureux de leur stage de football au secondaire en remportant le Bol d'or dans la catégorie 1-b par la marque de 36-12 contre les Condors de l'Externat Saint-Jean-Eudes.

La frustration de 2010 a ainsi laissé place aux cris de joie et autres célébrations quelques secondes après le coup de sifflet final au stade Sylvain-Prémont, le domicile des Condors, qui fut pris d'assaut par plusieurs partisans des Estacades.

Malgré le pointage, ces derniers ont vu leurs favoris connaître un lent départ. Les Trifluviens, habitués aux départs canons tout au long de la saison, ont été incapables de réussir un premier jeu au cours de leurs trois premières séquences à l'attaque.

Les Condors menaient 6-0 quand la défensive des Estacades a décidé de prendre les choses en main. Le réveil offensif est effectivement venu de l'autre unité quand Frédérick Beaulieu-Richard a intercepté le ballon pour ensuite filer jusque dans la zone des buts, procurant une avance de 7-6 aux Estacades, qui n'allaient plus jamais regarder derrière par la suite.

Saint-Jean-Eudes a dû se contenter de six maigres points pour la suite du match, pendant que les visiteurs en ajoutaient 29.

Avec 472 verges (323 grâce au jeu au sol et 149 par la voie des airs), les Estacades ont éclipsé les Condors, qui n'ont même pas atteint le plateau des 300 verges. Des statistiques révélatrices confirmant que toutes les unités ont contribué à cette ultimevictoire, une première dans le calibre AAA à l'Académie les Estacades.

Anthony Laliberté avec un doublé, William Plante et Alexandre Gailloux ont inscrit les autres majeurs des joueurs en blanc. L'entraîneur Jacques Dussault levait d'ailleurs son chapeau bien haut à Laliberté après la partie. «Anthony a gagné environ 250 verges au sol et par les airs, il a été exceptionnel. Or, quand tu joues un match à un niveau aussi élevé, ça prend l'apport de tout le monde. Je parle des joueurs, mais aussi des entraîneurs. Les gars qui sont mes adjoints ont l'expérience des championnats, certains des circuits professionnels, et ils ont très bien préparé les jeunes.»

Dussault rappelait aussi la force de caractère des adolescents qui, à ses yeux, ont eu le parcours le plus difficile en séries. «On a dû vaincre le Vert et Or, Deux-Montagnes et Saint-Jean-Eudes sur leur terrain! Nous avons connu des éliminatoires mémorables. L'adversité sur un terrain de football c'est une chose, mais dans la vie, c'est autre chose. Ils peuvent être fiers d'eux.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer