Les Aigles confirment l'embauche de Pierre-Luc Laforest

Le directeur marketing et communications des Aigles, Frédéric... (Photo: Olivier Croteau)

Agrandir

Le directeur marketing et communications des Aigles, Frédéric Béliveau-Lajoie, à gauche, et le président de l'équipe, Jean-François Picard, à droite, en compagnie de Jason Monfet de la firme Absolu, qui a conçu le nouveau logo des Aigles.

Photo: Olivier Croteau

Partager

Serge L'Heureux
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La nouvelle organisation des Aigles de Trois-Rivières dans la ligue Can-Am a confirmé, hier, l'embauche de Pierre-Luc Laforest au poste d'entraîneur-chef. L'ancien joueur des ligues majeures, qui a évolué pour les Capitales de Québec au cours des quatre dernières saisons, affirme ainsi réaliser un rêve.

Pierre-Luc Laforest... (Photo: Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

Pierre-Luc Laforest

Photo: Le Soleil

«Depuis que je suis arrivé à Québec, je veux aider les jeunes dans le baseball indépendant. C'est devenu très important pour moi au cours des deux ou trois dernières années», explique-t-il.

Laforest n'a pas attendu que sa nomination - qui était devenue un secret de Polichinelle - soit confirmée officiellement pour se mettre au travail. Il a déjà recruté trois joueurs de la défunte organisation de Worcester: deux lanceurs, Nick Serino et Sean Keeler, et un joueur d'avant-champ, Cameron Kneeland.

«C'est un gars qui m'avait beaucoup impressionné lors de nos deux dernières séries contre Worcester, explique-t-il. Il a beaucoup de potentiel, et il peut nous aider à Trois-Rivières. Il nous reste à peu 20 gars à recruter, mais on est sur le bon chemin!»

Le nouvel entraîneur-chef a déjà une bonne idée des joueurs qu'il recherche pour compléter sa formation. «On veut aller chercher les meilleurs lanceurs possibles, affirme-t-il. J'ai gagné huit championnats à différents niveaux dans ma carrière, et la grosse différence, c'était les lanceurs.»

Mais le talent sur le terrain ne suffira pas pour satisfaire Laforest. «On veut des gars qui vont faire partie d'une équipe, plutôt que de jouer individuellement. Il faut qu'ils puissent faire la job sur le terrain, mais aussi dans l'abri des joueurs.»

Un peu à l'image des Capitales de Québec, Laforest veut donner leur chance aux joueurs québécois... en autant qu'ils puissent jouer à ce niveau-là. «Je vais donner l'occasion à tous les Québécois possibles, assure-t-il. On a beaucoup de joueurs qui s'en viennent et qui peuvent nous aider. Le défi, ça va être d'intégrer ces joueurs-là à Trois-Rivières.»

Pour le recrutement au Québec, Laforest recevra l'aide du directeur-gérant des Aigles junior, Mathieu Hamelin. «Je vais lui donner mon opinion sur les gars que je connais, et lui donner tout ce qu'il va avoir besoin pour choisir, explique Hamelin. On veut essayer d'avoir le plus possible de joueurs québécois... en autant qu'ils sont bons! La mission no 1, ça reste de gagner des matchs de baseball.»

Même s'il a commencé à recruter certains joueurs, Laforest passera vraiment à l'action au début de 2013. «Le gros du travail va se faire en janvier, février et mars, prévoit-il. À ce moment-là, les jeunes savent davantage où ils vont jouer; ça va être le moment d'aller chercher des gros joueurs qui se cherchent du travail... »

Pour cette première saison dans la ligue Can-Am, l'entraîneur-chef des Aigles ne voit pas pourquoi son équipe ne pourrait pas rivaliser avec les Capitales, champions des quatre dernières saisons. «C'est raisonnable de dire qu'on peut gagner la première année, estime-t-il. Mais l'important, ça va surtout être de trouver un bon noyau autour duquel on va pouvoir bâtir, comme l'ont fait les Capitales.»

Une rivalité à développer

Les Aigles n'ont pas encore disputé un seul match dans la ligue Can-Am que plusieurs évoquent une rivalité naissante entre les deux organisations. Lors de la conférence de presse d'hier, le président des Aigles, Jean-François Picard, n'a pas raté une occasion de taquiner son homologue chez les Capitales, Michel Laplante, à ce sujet.

Pour l'instant, les deux organisations collaborent... «Il s'est créé une belle synergie entre les deux équipes, note Laplante. On a des objectifs communs: on veut que le baseball soit de plus en plus populaire au Québec. Ce sont des gens qui vont être compétitifs très rapidement.»

Il estime que les Aigles ont fait le bon choix en embauchant Pierre-Luc Laforest. «Je ne pense pas qu'il y avait un meilleur candidat que lui, soutient Laplante. Il est devenu adjoint aux Capitales en pensant qu'il deviendrait gérant un jour dans la ligue. C'est un gars très respecté dans le baseball; ça va être facile pour lui d'appeler d'anciens coéquipiers qui sont devenus gérants ailleurs pour lui recommander des joueurs.»

D'ailleurs, Laforest n'a pas coupé tous les ponts avec les Capitales. «Il va échanger des informations avec Patrick (Scalabrini, le gérant des Capitales) dans les prochains mois pour amener le meilleur groupe à Trois-Rivières.»

De quoi mettre en place tous les éléments pour que naissent une rivalité entre les deux équipes. «Je n'ai que de bonnes choses à dire sur les Capitales, assure Laforest. Mais mon but, c'est de les battre!»

Ne comptez toutefois pas sur le nouvel entraîneur pour se lancer dans des polémiques à l'extérieur du terrain. «Je pense que la rivalité va se monter d'elle-même, entre deux bonnes équipes sur le terrain. Je ne vais pas créer une atmosphère de lutte au baseball», assure-t-il.

Les deux organisations travaillent déjà à créer une Coupe entre les deux villes, autant au niveau senior que junior. «Ça reste encore à préciser, note Michel Laplante, mais on sait que les deux équipes vont disputer au moins 25 matchs l'une contre l'autre avec le senior et le junior.»

La famille des Aigles mise à contribution

Les Aigles Can-Am et leur président, Jean-François Picard, n'ont pas eu à regarder bien loin pour combler les principaux postes administratifs de leur organigramme. L'organisation des Aigles junior, en place depuis 40 ans, fourmillait de gens d'expérience. C'est donc au président des Aigles, Réal Lajoie, que la nouvelle franchise a confié le poste de directeur des opérations du Stade; quant à lui, Frédéric Béliveau-Lajoie occupera la fonction de directeur marketing et communications.

Aux finances, Picard a fait appel à un autre ancien joueur des Aigles, Steven Bélanger qui, en plus de ses prouesses au monticule, est également membre de l'Ordre des comptables professionnels agréés du Québec. Enfin, le directeur-gérant des Aigles, Mathieu Hamelin, secondera l'entraîneur-chef Pierre-Luc Laforest pour le recrutement des joueurs au Québec.

Pour compléter leur équipe de vente, les Aigles ont fait appel à Bobby Baril et Guylain Bélanger. Ce dernier sera coordonnateur du marketing aux ventes alors que Baril, bien connu des amateurs de hockey senior de la région, sera directeur des ventes corporatives, un poste qu'il occupe depuis deux ans avec les Capitales de Québec.

Enfin, Jean-Philippe Moisan agira à titre de kinésiologue de l'équipe; il a notamment travaillé avec les olympiens Marie-Ève Nault et Richard Dober jr.

«Ce sont tous des gens passionnés, qui ont le désir que ça fonctionne», assure Picard, selon qui il reste quelques postes à combler dans l'organisation des Aigles.

D'autre part, l'équipe a présenté, hier, ses deux premiers ambassadeurs, des figures légendaires du baseball en Mauricie: Yvon Després et le Dr Guy Boisclair.

Carnet de notes

Les billets de saison sont en vente dès maintenant, à des prix variant de 299,99 $ à 499,99 $... Un forfait «Club V.I.P.» sera proposé aux clients corporatifs, avec loge derrière le marbre, repas trois services et service d'hôtesses et de bar... Les détenteurs d'un billet de saison pour les Aigles Can-Am recevront un abonnement de saison pour les Aigles junior... Les billets à l'unité seront en vente à compter du mois d'avril, à prix populaire... L'équipe a dévoilé son nouveau logo conçu par la firme Absolu: un Aigles stylisé du plus bel effet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer