• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Denis Morel: «C'est le genre de joueur que le Canadien recherche» 

Denis Morel: «C'est le genre de joueur que le Canadien recherche»

Michaël Bournival est devenu un membre de la... (Photo: Sylvain Mayer)

Agrandir

Michaël Bournival est devenu un membre de la grande famille du Canadien hier quand Pierre Gauthier a fait son acquisition de l'Avalanche du Colorado en retour du défenseur Ryan O'Byrne.

Photo: Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Denis Morel n'est pas tombé en bas de sa chaise hier matin lorsqu'il a appris que ses anciens patrons avaient exigé Michaël Bournival de l'Avalanche du Colorado pour céder Ryan O'Byrne.

L'ex-dépisteur du Canadien connaît bien le capitaine des Cataractes pour l'avoir épié à répétition ces dernières années et il croit que Pierre Gauthier a réussi un bon coup.

«O'Byrne n'allait nulle part avec le Canadien et Pierre Gauthier va chercher un bon travaillant qui est Québécois en plus. Il ne sera jamais une vedette dans la LNH, mais avec son ardeur au jeu et son sens du hockey, il va se frayer un chemin jusqu'à Montréal s'il continue de travailler fort», prévoit Morel.

Le Trifluvien ne cache pas que le Canadien espérait le repêcher en juin dernier.

«Il avait un peu glissé sur nos listes parce qu'il avait ralenti en fin de saison, mais on l'aimait quand même beaucoup et Trevor (Timmins), qui est venu le voir jouer plusieurs fois, avait sensiblement la même lecture que nous», dévoile Morel en précisant que Bournival était dans la mire du Canadien en troisième ronde, la même où l'Avalanche l'a repêché.

«Il montre en plus cette année qu'il amène du bon leadership. Un gars brillant, avec du caractère, c'est le genre de joueur que le Canadien recherche.»

Morel n'hésite pas à dresser un parallèle avec Louis Leblanc, le premier choix du Canadien il y a deux ans.

«Leblanc a peut-être un peu plus de talent brut et de force physique que Bournival, mais les deux gars sont dans le même moule point de vue intensité», note l'ex-arbitre, en ajoutant que Bournival doit encore s'améliorer avant de porter un gilet de la Sainte-Flanelle.

«C'est un gars qui va avoir besoin de passer un peu de temps dans la Ligue américaine. Il n'y a rien d'acquis dans son cas, il doit garder la même éthique de travail pour se rendre dans la LNH. Mais c'est un gars intelligent, je ne vois pas pourquoi il changerait d'approche.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer