• Le Nouvelliste > 
  • Santé 
  • > Fabiola Toupin porte-parole du 10e anniversaire de la Maison de naissance 

Fabiola Toupin porte-parole du 10e anniversaire de la Maison de naissance

Barbara Paquet, responsable des sages-femmes, et Danielle Gamelin,... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Barbara Paquet, responsable des sages-femmes, et Danielle Gamelin, directrice générale du Centre de santé et de services sociaux de Bécancour-Nicolet-Yamaska, ont lancé cette semaine avec la chanteuse Fabiola Toupin, au centre, les célébrations entourant le dixième anniversaire de la Maison de naissance de la Rivière.

Photo: Stéphane Lessard

Partager

(Nicolet) La Maison de naissance de la Rivière à Nicolet accompagne depuis maintenant dix ans les femmes enceintes de la région qui souhaitent vivre leur grossesse à l'extérieur des murs des hôpitaux. Depuis sa création, ses sages-femmes ont accueilli dans ce monde pas moins de 1979 bébés. Et les naissances augmentent rapidement ces dernières années, depuis que les services sont davantage connus.

Fabiola Toupin était tout sourire mercredi soir lors du lancement des célébrations du 10e anniversaire de la Maison de naissance de la Rivière. La chanteuse bien connue dans la région affichait fièrement sa bedaine ronde où grandit son deuxième enfant dont la naissance est prévue pour le début du mois de juin.

La chanteuse fait une fois de plus confiance à la Maison de naissance de la Rivière pour cette grossesse. Elle est à nouveau suivie et accompagnée par les sages-femmes de cette maison unique en Mauricie et au Centre-du-Québec. «Ça correspond à ma philosophie, à ma façon de voir les choses. Je retrouve la confiance et la liberté que j'avais envie qu'on me donne pour mon suivi et mon accouchement», souligne-t-elle. «La Maison correspond à mes valeurs. Ça allait de soi que j'aie un suivi sage-femme.»

Accepter le rôle de porte-parole des célébrations du 10e anniversaire de la Maison de naissance était tout naturel pour Fabiola Toupin. «Les filles de la Maison ont pensé à moi comme porte-parole avant même qu'elles sachent que j'attendais un deuxième enfant et que j'avais un autre suivi avec des sages-femmes», précise la chanteuse. «Les astres se sont alignés pour que je puisse être la porte-parole de cet événement.»

Fabiola Toupin avoue qu'elle doit souvent expliquer son choix de vivre ses deux grossesses et ses accouchements à la Maison de naissance. «De là l'importance de souligner les dix ans de la Maison de naissance. Quand j'en parle, il y a beaucoup de femmes qui me disent: Si j'avais su que cette maison existait, c'est le genre de suivi que j'aurais apprécié obtenir''«, précise-t-elle.

«Les femmes doivent savoir que ce choix s'offre à elle. C'est une façon différente de voir les choses. Tout est fait de façon respectueuse et sécuritaire. Il y a toujours le système médical pour prendre le relais s'il y a un problème», ajoute Fabiola Toupin. «Les sages-femmes sont des spécialistes de la naissance et elles sont extrêmement compétentes.»

Danielle Gamelin, directrice général du CSSSBNY, soutient que la Maison de naissance est de plus en plus populaire auprès des femmes de la Mauricie et du Centre-du-Québec. «Plus le temps avance, plus notre maison rayonne dans la région. Nous avons aussi deux points de services, à Victoriaville et à Trois-Rivières. Il y a un besoin.»

Ces points de services permettent aux sages-femmes de se déplacer afin que les femmes n'aient pas à se rendre à Nicolet.

Barbara Paquet est la responsable des services sage-femme à la Maison de naissance. Elle même sage-femme, elle dirige l'équipe de professionnelles qui accompagnent les femmes enceintes. Mme Paquet soutient que le nombre de naissances est en constante augmentation.

«Nous sommes rendu environ à 225 naissances par année», précise-t-elle.

Malgré les succès, Barbara Paquet estime tout de même que les services offerts à la Maison de naissance demeurent méconnus dans la région. «Plusieurs personnes ne savent pas qu'il y a cette maison dans la région», déplore-t-elle en ajoutant que les célébrations du dixième anniversaire permettront de faire connaître la mission de la Maison de naissance de la Rivière. «Oui nous avons un service sage-femme dans la région accessible et gratuit.»

Toute l'année, le dixième anniversaire de cette maison associée au Centre de santé et de services sociaux de Bécancour-Nicolet-Yamaska (CSSSBNY) sera souligné lors de divers événements. L'idée sera de faire connaître les services offerts par la maison et ses sages-femmes.

Le dixième anniversaire a officiellement été lancé mercredi à Nicolet lors d'une soirée où les partenaires de la maison étaient réunis. En mai prochain, un film sur la naissance sera présenté à l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) alors qu'en septembre, il y aura un grand rassemblement pour toutes les familles qui ont bénéficié des services de la Maison de la Rivière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer