• Le Nouvelliste > 
  • Santé 
  • > Fondation Jean-Pierre Despins: objectif dépassé pour le 10e anniversaire 

Fondation Jean-Pierre Despins: objectif dépassé pour le 10e anniversaire

Dans l'ordre habituel, on retrouve Denis et Mario...

Agrandir

Dans l'ordre habituel, on retrouve Denis et Mario Côté, de la Boucherie Alphonse Côté, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Réjean Hébert, Maryse Clément, de la Fromagerie Pampille & Barbichette, Jean-Martin Chauvette, de Promatrice et Clément Béliveau, président de la Fondation médicale Jean-Pierre Despins.

Partager

Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Saint-Léonard-d'Aston) Le dixième anniversaire de la Fondation médicale Jean-Pierre Despins a été souligné de belle façon alors que l'objectif de financement de 40 000 dollars a déjà été dépassé. Depuis dix ans, c'est près d'un million et demi de dollars qui ont été amassés.

Et parmi les nombreux invités au souper-bénéfice à Saint-Léonard-d'Aston, on y retrouvait le ministre de la Santé et des Services sociaux, Réjean Hébert.

«Il était très fier de se joindre à nous pour pouvoir souligner la collaboration et l'implication du monde des affaires qui contribue au développement de nos services de santé», a rapporté René Bérubé, trésorier de la Fondation.

Comme ancien confrère de classe du Dr Jean-Pierre Despins, le ministre Hébert a raconté la belle complicité qui les unissait au sein de la direction de l'Association des médecins résidents. Les deux hommes ont même fait la grève pour améliorer les conditions de travail des résidents.

Et lorsqu'il était doyen de la Faculté de médecine de l'Université de Sherbrooke, il aura travaillé en étroite collaboration avec les gens de la Clinique médicale de Saint-Léonard-d'Aston, devenue le premier Groupe de médecine familiale en milieu rural. La clinique a toujours été une unité extérieure d'enseignement pour l'institution sherbrookoise.

Selon René Bérubé, le souper constitue l'activité la plus importante de la campagne de financement. «L'objectif fut dépassé en un temps record avec un total préliminaire de 44 575 $», a-t-il fièrement annoncé tout en saluant le travail remarquable du député fédéral Louis Plamondon pour la vente de jeux de cartes.

Des gens d'affaires étaient à l'honneur, soit Maryse Clément, de la Fromagerie Pampille & Barbichette, à Sainte-Perpétue, Mario et Denis Côté, de la Boucherie Alphonse Côté de Sainte-Eulalie et Jean-Martin Chauvette, de Promatrice, à Saint-Léonard-d'Aston

Des personnalités et amis de Jean-Pierre Despins étaient aussi au rendez-vous, dont le Dr Roch Bernier (ancien président du Collège des médecins du Québec) et Charles Fortier, pharmacien de Drummondville, président de l'APES (Association des pharmaciens d'établissement de santé). La mère et la conjointe du regretté Dr Jean-Pierre Despins, Nicole Bouchard, étaient présentes.

Plusieurs cadeaux étaient offerts par des artistes locaux, dont Robert Roy, peintre, Bertrand Hébert, ébéniste, et François Roy, de Signé François Roy. «Des billets de football pour la Coupe Grey, des bouteilles de vin du sommelier Michel Houle, un forfait au nouvel Hôtel Le Monfort de Nicolet, des billets pour un concert, il y en avait pour tous les goûts», s'est plu à énumérer M. Bérubé.

Si la graphiste Marie-Josée Rivard a produit une brochure sur les développeurs honorés et sur les réalisations de la Fondation depuis dix ans, la décoration de la salle avait été confiée à André Nadeau. Finalement, la soirée, animée par François Roy de Trois-Rivières, était agrémentée par l'Harmonie La Riveraine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer