4,4 millions $ de plus pour la pyrrhotite

Les victimes de la pyrrhotite pourront profiter d'un... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

Les victimes de la pyrrhotite pourront profiter d'un coup de pouce supplémentaire du gouvernement provincial.

Photo: Émilie O'Connor

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste

Les citoyens de la Mauricie aux prises avec la pyrrhotite auront accès à 4,4 millions $ d'aide financière de Québec pour l'année 2013-2014.

La Société d'habitation du Québec a annoncé, jeudi, que cette somme porte ainsi à 8,4 millions $ le budget alloué aux victimes pour l'année en cours.

En 2011, Québec avait mis en place un programme d'aide de 15 millions $ pour les victimes de la pyrrhotite.

Jusqu'à présent, 200 ménages ont obtenu la garantie d'un soutien financier pour l'exécution de travaux sur leur résidence grâce à ce programme d'aide qui couvre 75 % du coût des travaux admissibles.

D'autre part, les propriétaires qui ne sont pas couverts par le Plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs ou dont la couverture est expirée, obtiendront une aide maximale de 75 000 $.

Quant aux bâtiments couverts par le Plan, mais dont la remise en état du sous-sol fini n'est pas comprise, la subvention maximale accordée est de 15 000 $.

Les MRC de Maskinongé, de Nicolet-Yamaska et des Chenaux ainsi que les villes de Bécancour, Shawinigan et Trois-Rivières sont responsables de la gestion de ce programme sur leur territoire.

Normalement, le programme d'aide financière de 15 millions $ devrait s'étendre sur dix ans, mais les montants octroyés annuellement s'épuisent rapidement.

«C'est pourquoi, lorsque nos partenaires nous ont signalé que les besoins étaient plus grands pour cette année, nous avons rapidement rendu disponibles des budgets supplémentaires», indique le ministre des Affaires municipales, Sylvain Gaudreault qui ajoute sa voix aux acteurs mobilisés autour de cette cause pour demander au gouvernement fédéral de faire sa part, ce qu'Ottawa refuse depuis le début de la crise.

On sait que le nombre de sinistrés de la pyrrhotite ne cesse de grossir. Présentement, on compte plus de 1200 bâtiments qui ont été ou sont aux prises avec la pyrrhotite. Selon la Coalition Proprio-Béton, le nombre de bâtiments résidentiels touchés par ce drame s'élèvera éventuellement à quelque 5000 dans la région.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer