Nouvel exécutif du PQ dans Nicolet-Bécancour

 

PVD
Le Nouvelliste

(Bécancour) Le nouvel exécutif du Parti québécois dans Nicolet-Bécancour a été nommé la fin de semaine dernière par les militants qui étaient réunis en assemblée générale du côté de Bécancour. Un nouvel exécutif qui devra désormais composer avec la refonte de la carte électorale, et l'ajout de cinq municipalités du comté de Lotbinière au comté de Nicolet-Bécancour.

«Ça s'inscrit dans une grande logique. Ce sont des municipalités qui avaient beaucoup plus d'affinités avec notre coin de pays», croit le nouveau président de l'exécutif, Raymond Dion, originaire de Saint-Pierre-les-Becquets, en faisant notamment référence à l'ajout des municipalités de Deschaillons, Fortierville et Parisville.

Les autres membres de l'exécutif sont Claude Deblois, Henri Bordeleau, Bernard Demers, André Bélanger, Sébastien Proulx, Bob Lemay, Bertrand Allard et Bernard Roberge.

Selon M. Dion, le Parti québécois demeure en très bonne position dans le comté pour remporter une prochaine élection et ce, même si le candidat aux dernières élections et actuel député, Jean-Martin Aussant, a préféré quitter le parti en cours de mandat et fonder son propre parti, Option Nationale.

«Nous avons près de 1600 membres dans le comté. Nos derniers sondages nous indiquent que l'on demeure toujours en bonne position et que les gens demeurent fidèles au Parti québécois. Bien sûr, il faudra attendre de connaître nos adversaires sur le terrain, mais les gens continuent d'avoir confiance en Pauline Marois et d'admirer sa ténacité», souligne-t-il.

Dans les prochaines semaines, les membres de l'exécutif s'affaireront à recevoir les candidatures des gens intéressés à se présenter à titre de candidat dans le comté pour les prochaines élections, et la décision de l'identité du prochain représentant du parti dans le comté sera prise démocratiquement, assure Raymond Dion.

Par ailleurs, l'exécutif compte continuer de défendre la position du Parti québécois sur le déclassement de la centrale Gentilly-2, la diversification des sources d'énergies propres au Québec ainsi que la création d'un fonds de diversification économique pour la région en cas de déclassement de la centrale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer