L'île doit rester l'île

Les autorités municipales devraient comprendre que l'île est... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Les autorités municipales devraient comprendre que l'île est déjà un attrait touristique.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Francoeur
Le Nouvelliste

Quatre cent mille dollars. C'est ce qu'on s'apprête à investir pour l'embellissement et le développement du parc de l'Île Saint-Quentin. C'est un investissement timide quand on le compare, par exemple, à celui qu'on s'apprête à faire pour une fontaine au pied du talus de l'Amphithéâtre Cogeco. Mais c'est quand même un investissement. Et qui est plutôt de bon augure pour l'île.

Déjà, la Ville se prépare à réaliser des travaux qui auraient dû être faits depuis longtemps et qui consistent à raccorder l'île aux réseaux d'aqueduc et d'égouts. Cela devrait permettre d'avoir sur le site des infrastructures sanitaires qui ont meilleure mine. 

Une autre chose devrait être réalisée depuis longtemps et c'est la gratuité de l'accès à ce parc. La réflexion en ce sens semble se poursuivre et c'est tant mieux. Déjà, un pas a été franchi pour abolir les frais d'entrée pour les enfants de douze ans et moins.

À Montréal, les citoyens n'ont pas à payer pour aller marcher sur le mont Royal. À Québec, l'accès aux plaines d'Abraham est gratuit. L'île, doit-on le rappeler, est le grand parc naturel que Trois-Rivières se doit d'avoir, de chérir, de mettre en valeur.

Et surtout, c'est le parc que la Ville doit rendre à sa population.

Les responsables de la Corporation pour le développement de l'Île Saint-Quentin ont fait le point, plus tôt cette semaine, sur les efforts mis de l'avant pour attirer davantage de visiteurs et pour améliorer l'environnement visuel et les services du parc.

Les investissements demeurent modestes - pour ne pas dire chiches - et concernent principalement le remplacement de mobilier urbain et du préau, de même que l'aménagement d'un nouveau bâtiment de service pour les camps de jour.

Jusqu'ici, pas de problème, même si tout ça peut sembler un peu opportuniste à moins de sept mois des élections municipales.

Mais là où ça devient inquiétant, c'est lorsqu'on parle de «développement» de l'île Saint-Quentin. Le maire, Yves Lévesque, a indiqué qu'il souhaitait que l'île «se démarque» et qu'il est temps d'«investir dans des équipements qu'on ne retrouve pas ailleurs pour agrémenter notre population et devenir un attrait touristique».

Les autorités municipales devraient comprendre que l'île est déjà un attrait touristique. Il suffit de lui redonner un peu de lustre, d'améliorer les infrastructures, de la rendre propre et de protéger ses berges et ses milieux naturels. Et éventuellement de réaliser le vieux rêve de la relier à la pointe de Trois-Rivières sur Saint-Laurent.

Mais on ne doit pas dénaturer l'île et en faire un parc d'attractions. Les constructions devraient être limitées à celles qui s'y trouvent déjà, qui ont bien besoin d'être rafraîchies ou refaites. Mais de grâce, il ne faut pas ouvrir l'île aux promoteurs, aux hôteliers, aux restaurateurs.

La notion de «potentiel» de l'île doit avoir ses limites. Et ces limites, ce sont celles que des spécialistes engagés ont évoquées au fil des ans, qui concernent la richesse et la précarité de l'écosystème insulaire.

Pourra-t-on, une seule fois, penser uniquement en fonction de la nature? Il y a déjà assez d'activités et d'animations à l'île. On devrait se limiter à embellir les lieux, à les renipper, à les nettoyer, à rénover les infrastructures, à assurer une surveillance, à rendre le parc sécuritaire. Laissons pour une fois les idées de grandeur de côté. Elles sont, la plupart du temps, des marottes passagères qui finissent par coûter les yeux de la tête.




À lire aussi

  • <em>L'île restera l'île</em>

    Opinions

    L'île restera l'île

    L'auteur, André Noël, est conseiller municipal du district du Carmel et président de la Corporation pour le développement de l'île Saint-Quentin.... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer