Une marque de confiance

L'usine Kruger de Trois-Rivières... (François Gervais)

Agrandir

L'usine Kruger de Trois-Rivières

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Francoeur
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le gouvernement du Québec répond une fois de plus présent dans les projets de la compagnie Kruger. Cette fois, il s'agit d'une aide financière de 1,6 million $, échelonnée sur deux ans, pour soutenir la formation des employés, essentielle pour que l'usine trifluvienne demeure concurrentielle.

On est loin des 190 millions $ consentis en septembre 2015 pour faciliter le passage du papier au carton. Loin aussi des 15 millions $ de décembre 2013 pour l'usine de démonstration de filaments de cellulose. Mais ce montant de 1,6 million $ pour soutenir la formation n'est tout de même pas banal. Il est une suite logique à la participation récente du gouvernement dans les projets de Kruger.

La transformation de la machine à papier numéro 10 permettra à l'usine de fabriquer un tout nouveau produit afin de mieux répondre aux besoins actuels, notamment dans le marché du carton d'emballage. Pour s'assurer que les quelque 270 employés de l'usine aient les compétences requises, l'entreprise déploie un impressionnant programme de formation de 55 000 heures de formation sur une période d'un an. L'aide financière consentie par Québec équivaut à l'investissement assuré par la compagnie elle-même, pour un coût total de 3,2 millions $.

Même si l'aide de Québec a pour but ultime de soutenir un secteur d'activité de l'économie traditionnelle de la Mauricie, au moins on note que la forme que prend ce soutien et le cadre dans lequel il s'inscrit sont étroitement reliés à la notion d'innovation. Le mot est sur toutes les lèvres, notamment sur celles de la ministre Dominique Anglade, qui s'en sert entre autres pour justifier l'aide gouvernementale à Bombardier.

Un tel discours est intéressant pour la région puisque l'économie gravite encore partiellement - mais de moins en moins - autour de grandes entreprises des secteurs traditionnels comme celui des pâtes et papiers. Souvent, on a l'impression que l'aide gouvernementale est dirigée vers des projets de développement de petites et moyennes entreprises, principalement dans des secteurs de pointe. Or, les gros joueurs sont toujours là, faisant face à des défis majeurs. 

Dans le cas de Kruger, cette volonté de moderniser ses activités s'est traduite par ce vaste projet mis en branle en 2015, qui concerne à la fois la conversion de la machine à papier no 10 à la production de carton doublure ultraléger destiné au marché des emballages 100 % recyclés et aussi l'implantation d'une usine de mise en pâte de vieux cartons.

Deux cent cinquante millions de dollars plus tard, le compte à rebours pour le redémarrage de la machine numéro 10 est commencé. On imagine la fébrilité des employés et des dirigeants. Et il est certainement très encourageant d'entendre le vice-président principal et chef de l'exploitation chez Emballages Kruger, Michael Lafave, indiquer que «l'optimisme est revenu pour de bon chez Kruger Trois-Rivières».

Ça fait du bien d'associer l'optimisme à l'industrie papetière.

Et Québec envoie un signal de confiance et en y participant. En 2015, quand le gouvernement avait décidé de soutenir le projet de modernisation de l'usine trifluvienne de Kruger, il l'avait fait par le biais d'un prêt de 84 millions $ et aussi par une prise de participation de 106 millions $ au capital de sa nouvelle entité dédiée au carton et aux emballages. En détenant des actions de l'entreprise, Québec fait non seulement une profession de foi envers celle-ci, mais elle s'assure d'avoir une voix au chapitre.

Pour Kruger comme pour toute la région, c'est rassurant. Et encourageant.




À lire aussi

  • Kruger: 3,2 millions $ pour la formation

    Affaires

    Kruger: 3,2 millions $ pour la formation

    Alors que Kruger Trois-Rivières est à compléter la conversion de la machine à papier numéro 10, le gouvernement du Québec attribue à l'entreprise une... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer