Faire une place à Théodore Bochart

Le travail acharné de l'historien Yannick Gendron a... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le travail acharné de l'historien Yannick Gendron a permis d'établir que le véritable fondateur de la ville n'est pas Monsieur de La Violette (notre photo), mais bien Théodore Bochart.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Francoeur
Le Nouvelliste

Mine de rien, c'est le chapitre principal de l'histoire de Trois-Rivières qui est en train d'être réécrit.

Le travail acharné de l'historien Yannick Gendron a permis d'établir que le véritable fondateur de la ville n'est pas Monsieur de La Violette, mais bien Théodore Bochart. Il est maintenant temps de faire une place dans le paysage historique et toponymique trifluvien.

Ça fait déjà quelques années que l'hypothèse lancée par Yannick Gendron se confirme petit à petit. L'homme travaille fort. Et il travaille sérieusement.

En 2009, il a chamboulé les croyances d'à peu près tout le monde en faisant part du fruit de ses recherches: la fondation de Trois-Rivières était l'oeuvre de Théodore Bochart, bras droit de Samuel de Champlain et général de la flotte de la Compagnie de la Nouvelle-France.

Le rôle de ce Bochart semble beaucoup plus étoffé que celui qu'aurait joué La Violette dans la fondation de la ville. C'est lui qui a été mandaté pour construire le premier établissement permanent au lieu dit des Trois Rivières.

D'ailleurs, on n'en a jamais su beaucoup sur La Violette, l'homme sans prénom. À la petite école, on m'avait appris que c'était Nicolas Goupil, sieur de La Violette qui avait fondé Trois-Rivières. Plus tard, alors que je signais la chronique Livres dans ces pages, j'avais reçu un ouvrage intitulé «Guy de la Violette, fondateur de Trois-Rivières». Finalement, aucune de ces deux hypothèses identitaires n'est plausible.

Yannick Gendron mentionne que le nom de La Violette n'apparaît qu'à trois reprises dans un seul document historique, le «Catalogue des trépassés». Pour un «fondateur», c'est bien mince. C'est à se demander si ce n'est pas Benjamin Sulte qui a fabriqué ce fondateur pour donner un peu d'envergure aux fêtes du 250e de la ville, en 1884. La Violette pourrait en fait n'être qu'un «héros fabriqué».

Faut-il maintenant tasser La Violette - ou Laviolette - du paysage et le remplacer par Bochart? Bien sûr que non. Mais il convient de faire de plus en plus de place à ce Bochart. À l'enseigner. À l'honorer. À le faire connaître.

La Violette a déjà vu son nom attribué à une rue, à un traversier puis à un pont, à un district électoral de la ville, à une caisse populaire, à un centre d'action bénévole et à un club de curling. Il y a aussi cette circonscription électorale provinciale qui devrait être remaniée prochainement pour englober une partie de Saint-Maurice. Il n'y aura donc plus de raison véritable de conserver le nom de Laviolette, d'autant que le territoire qu'elle couvre n'a aucun lien avec le fondateur déchu de Trois-Rivières.

Il serait donc de mise au moins de faire entrer Bochart dans la toponymie de Trois-Rivières. Mais la désignation des noms de rues est à peu près laissée à l'abandon ou aux inspirations douteuses des promoteurs résidentiels ou commerciaux. La Ville a laissé mourir son comité de toponymie. Et depuis, on voit arriver des aberrations comme la rue de l'Ambition, la rue de la Diversité, la rue des Bannières ou la rue des Vitrines...

En attendant, il faut espérer que Yannick Gendron pourra mener à terme son projet de livre sur l'histoire du véritable fondateur de Trois-Rivières, notamment grâce à la campagne de sociofinancement qu'il vient de lancer sur la plateforme La Ruche. Il est essentiel d'avoir accès à un ouvrage de qualité, qui réécrit l'histoire et qui en corrige une des plus déplorables paresses.

Après tout, Trois-Rivières mérite certainement mieux que le plus illustre des inconnus comme fondateur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer