Fred et le Cirque

Fred Pellerin... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Fred Pellerin

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphan Frappier
Stéphan Frappier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La première représentation du spectacle-hommage à Robert Charlebois offert par le Cirque du Soleil à Trois-Rivières n'a même pas encore eu lieu qu'on commence déjà à entendre des noms d'artistes ou de groupes qui pourraient être honorés l'été prochain. Jean Leloup, Les Colocs, Jean-Pierre Ferland, Ginette Reno, Harmonium, etc. Faites votre choix!

Certains diront qu'il est encore tôt pour commencer cet exercice. Au contraire, au-delà du choix proprement dit, il faut s'assurer d'avoir l'approbation de l'artiste et de son entourage, il faut négocier les droits d'auteur, il faut penser à un concept, il faut commencer à revoir les arrangements musicaux, etc. Bref, on parle d'un processus quand même assez long.

On le sait, l'entente pour cette série de spectacles-hommages rendus à des artistes ou des groupes québécois est d'une durée de cinq ans. L'été Charlebois est la deuxième du contrat. Difficile de savoir si le concept de «spectacle-hommage» est élastique, mais il serait vraiment pertinent d'ajouter le nom de Fred Pellerin à la liste de ceux qui pourraient inspirer le Cirque du Soleil au cours des prochaines années.

D'accord, le conteur n'a peut-être pas un répertoire musical comparable à ceux des grands de la chanson au Québec, mais il a le verbe magique et la voltige de ses mots pourrait culminer vers un spectacle tout à fait exceptionnel une fois passée dans l'interprétation artistique des spécialistes du Cirque du Soleil. Imaginez un conte de Fred Pellerin livré au rythme des prouesses de la célèbre troupe de saltimbanques. On pourrait même demander à un grand compositeur québécois d'y mettre son grain de sel musical. N'est-ce pas là une perspective qui donne déjà la chair de poule?

Cette association entre Fred Pellerin et le Cirque du Soleil serait même souhaitable dès l'été prochain et la raison en est fort simple: l'artiste de Saint-Élie-de-Caxton est hot! Il fait pratiquement salle comble partout où il passe. Cet été, il sera le seul Québécois avec Coeur de pirate à faire la grande scène des Plaines d'Abraham du Festival d'été de Québec. Cette popularité pourrait grandement aider Trois-Rivières à tenir son bout touristique alors que Montréal fêtera son 375e anniversaire de fondation et que la ville de Denis Coderre mettra le paquet pour monter une impressionnante programmation culturelle.

Fred Pellerin serait assurément honoré de monter un spectacle avec le Cirque du Soleil. Reste à voir si, entre un nouveau projet de film, deux nouveaux contes et ses nombreux déplacements en Europe, il aura le temps de s'attaquer à un tel projet. Son attachement à sa région natale pourrait peser lourd dans la balance. Avec Bryan Perro à Shawinigan qui présente Dragao à la Cité de l'Énergie et Fred Pellerin à Trois-Rivières avec le Cirque du Soleil, la Mauricie serait équipée pour connaître un été 2017 littéralement inoubliable.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer