Gare maritime ou salle d'accueil?

L'intérieur de la nouvelle gare maritime.... (François Gervais)

Agrandir

L'intérieur de la nouvelle gare maritime.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Martin Francoeur
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Cela ne fait maintenant plus de doute. Ce sont les touristes qui arrivent à Trois-Rivières par bateau qui ont droit à l'accueil le plus fabuleux et le plus esthétique. Trois-Rivières vient d'inaugurer sa gare maritime, un terme un peu pompeux pour désigner une salle multifonctionnelle bien aménagée et que l'on dit d'abord destinée aux passagers des bateaux de croisière.

On peut bien dire que les espaces où on a installé cette «gare maritime» sont bien aménagés. Il en aura coûté 630 000 $ pour remettre au goût du jour les espaces qui étaient occupés jusqu'à l'an passé par les employés de la Corporation de l'Amphithéâtre, devenue la Corporation des événements. On s'entend, c'est avant tout une opération cosmétique. Mais c'est très réussi.

Il faut dire que tous les locaux du parc portuaire présentent cet avantage d'offrir une vue exceptionnelle sur le fleuve, ce qui compte pour beaucoup dans le charme des lieux. 

Alors avec cet aménagement, qui remplacera les chapiteaux et abris temporaires qu'on dressait pour l'accueil des passagers lors des escales des bateaux de croisière, on complète un espace qui offre à ces touristes des mers le coup d'oeil le plus accueillant qui soit. En accostant au parc portuaire, ils ont la vue sur le Vieux-Trois-Rivières, sur l'escalier monumental et sur la rue des Forges qui s'ouvre vers le nord. Ils sont à proximité des cafés, des bars, des restaurants et des boutiques. Ils ont accès à des musées et des galeries d'art. C'est pratiquement un sans-faute.

C'est tout le contraire pour les touristes qui arrivent au centre-ville par la sortie 199 de l'autoroute 40 et pour qui le premier coup d'oeil est celui sur les abords défraîchis de la voie ferrée, les bâtiments hétéroclites dans l'environnement des «cinq coins» et l'insipide rue Saint-Roch.

Étrangement, les touristes qui arrivent à Trois-Rivières par la route sont beaucoup plus nombreux que ceux qui y viennent par l'eau.

Quoi qu'il en soit, l'aménagement d'une salle d'accueil est un bon coup en soi. Sur le plan touristique, une telle infrastructure vient améliorer l'offre de Trois-Rivières lorsque vient le temps de se positionner auprès des compagnies de croisières.

Surtout, on n'a pas eu besoin de bâtir de toutes pièces un quai, un pavillon d'accueil et même un village portuaire comme on a dû le faire à Saguenay, dans l'arrondissement La Baie. Là-bas, tout était à faire. Et encore, même après des investissements de plus de 57 millions $, dont 37 M$ pour le quai d'escale et le bâtiment d'accueil, on n'arrive pas dans un centre-ville animé. Ottawa et Québec ont généreusement participé au financement du terminal saguenéen.

À Montréal, la Ville quête du financement provincial et fédéral pour la réfection de la jetée Alexandra et de la gare maritime Iberville, un projet évalué à 78 millions $.

Ici, c'est la Ville de Trois-Rivières qui a fourni la majeure partie des 630 000 $, soit 382 000 $. 

La réalité, on l'espère, c'est que cette salle deviendra un lieu accessible pour la tenue de différents événements, corporatifs, sociaux ou culturels, aux périodes autres que celles où elle sera utilisé pour l'accueil des croisiéristes. C'est-à-dire au moins sept mois par année dans les années achalandées ou dix mois par année comme cette année.

Après l'annonce d'un mégaprojet de 48 millions $ à l'hôtel Delta et au futur Centre d'événements et de congrès interactifs, l'inauguration de cette salle d'accueil - c'est toujours aussi difficile d'employer le terme «gare maritime» quand on en a vu des vraies - vient à son tour donner un souffle intéressant au centre-ville trifluvien.

Souhaitons maintenant qu'on puisse utiliser l'endroit à son plein potentiel et qu'on le rende aussi accessible à la population lorsque les occasions s'y prêteront.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer