Une promesse à tenir rapidement

Justin Trudeau lors de son passage à Trois-Rivières... (François Gervais)

Agrandir

Justin Trudeau lors de son passage à Trois-Rivières pendant la campagne électorale. Il était en compagnie du candidat Yvon Boivin, bien connu pour son implication dans le dossier de la pyrrhotite.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphan Frappier
Stéphan Frappier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) «On va s'assurer que toutes les familles reçoivent l'aide dont elles ont besoin. C'est un drame économique et humain. Ce que le fédéral doit faire, c'est de travailler avec la province. On sera un meilleur partenaire.»

Ces paroles sont celles du nouveau premier ministre du Canada Justin Trudeau. De passage à Trois-Rivières dans le cadre de la dernière campagne électorale, le chef du Parti libéral du Canada s'était engagé à aider les victimes de la pyrrhotite si son parti était porté au pouvoir.

Justin Trudeau est aujourd'hui aux commandes du pays et il a le devoir moral de donner un coup de pouce à ces 2000 familles de Trois-Rivières aux prises avec ce véritable fléau. Rappelons que Stephen Harper n'a jamais voulu envisager une aide aux victimes de la pyrrhotite, jugeant que cette problématique était exclusivement de juridiction provinciale.

Cet hermétisme fait en sorte qu'aujourd'hui le temps presse puisque le Fonds d'aide aux victimes de la pyrrhotite est à sec depuis déjà plus d'un an. Plus d'une centaine de propriétaires sont prêts à effectuer les travaux mais, faute d'argent, ils doivent prendre leur mal en patience.

Environ 150 autres familles étaient en attente d'une soumission en fin d'année 2015, mais elles ne pourront rien entreprendre si les coffres du fonds géré par la Société d'habitation du Québec ne sont pas rapidement renfloués.

Cette attente est insupportable pour ces citoyens qui, pour la plupart, doivent composer avec cette incertitude depuis plusieurs années. Le nouveau premier ministre du Canada doit donc agir rapidement dans le dossier de la pyrrhotite. Il en va de la santé financière et psychologique de toutes ces victimes qui ne cessent de se multiplier.

Le conseil de ville de Trois-Rivières a d'ailleurs profité de sa dernière assemblée publique en 2015 pour interpeller les gouvernements provincial et fédéral afin qu'ils réinjectent de l'argent dans le fonds.

Les élus demandent un montant de 30 millions $ pour répondre à la demande à court terme. La balle est donc dans le camp des deux paliers gouvernementaux et les premières semaines de 2016 seront particulièrement significatives pour la suite des choses.

Le gouvernement du Québec, qui a déjà versé 30 millions $ dans le fonds (qui ont permis d'aider un total de 445 propriétaires), a récemment mentionné qu'il n'avait pas l'intention d'y mettre d'autres montants sans avoir eu la confirmation que le fédéral allait aussi y contribuer. Une réponse du gouvernement Trudeau est donc attendue avec impatience.

«On aura l'argent pour le faire», avait mentionné Justin Trudeau lors de ce même passage à Trois-Rivières, le 2 septembre dernier, précisant que le fait de repousser l'équilibre budgétaire à 2019 allait lui donner la marge de manoeuvre financière nécessaire. «On va être là!», avait-il insisté.

Il faut maintenant que les bottines du premier ministre suivent ses babines. Le député dans Saint-Maurice-Champlain, François-Philippe Champagne, s'est engagé à jouer un rôle déterminant dans ce dossier qui lui «tient à coeur».

Dommage que le candidat libéral dans Trois-Rivières, Yvon Boivin, ait décidé de rentrer dans ses terres après son amère défaite. L'ancien porte-parole de la Coalition d'aide pour les victimes de la pyrrhotite, qui était justement aux côtés de Justin Trudeau durant la campagne électorale, serait bien placé aujourd'hui pour faire des représentations auprès de son ancien chef et lui rappeler que le temps commence à presser pour les victimes de la pyrrhotite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer