Amphithéâtre: encore des défis

L'Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières....

Agrandir

L'Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphan Frappier
Stéphan Frappier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le spectacle hommage à Robert Charlebois promet déjà d'être couronné du même succès que celui offert par le Cirque du Soleil l'été dernier. Seulement 10 jours après la mise en vente officielle, la Corporation des événements a déjà écoulé tout près de 20 % des billets disponibles pour les vingt représentations prévues à l'horaire en 2016. Et ce n'est pas fini puisque, contrairement à l'an passé, la direction de l'Amphithéâtre Cogeco pourra bénéficier du généreux temps des Fêtes pour l'aider à faire plus de salles combles l'été prochain. Rappelons que la moitié des représentations du spectacle honorant Beau Dommage avaient été présentées à guichet fermé.

Cette réussite a cependant un prix. Pour 2015, Trois-Rivières a versé plus de 1,75 million de dollars à la Corporation des événements pour opérer l'Amphithéâtre. Ce montant incluait la somme non récurrente d'un million $ dédiée au démarrage de l'équipement culturel. Mais voilà, la Ville serait sur le point de reconduire cette subvention dans sa totalité. Il faut ajouter à ces 1,75 million $ les subventions octroyées pour organiser des événements comme les Délices d'automne (90 000 $), le Trois-Rivières en blues (65 000 $), les Nuits polaires (96 400 $) et l'animation au centre-ville (250 000 $). En tout, ce sont presque 2,5 millions $ que l'administration trifluvienne remettra à la Corporation des événements en 2016.

C'est beaucoup d'argent. Il faut par contre admettre que les retombées sont au rendez-vous. Parlez-en aux commerçants du centre-ville qui ont connu un été 2015 exceptionnel et qui ont sûrement sauté de joie en apprenant que l'entente avec le Cirque du Soleil pour la série de spectacles hommages à des artistes québécois avait été prolongée de trois à cinq ans. Il faudra en trouver d'autres pour se plaindre de voir Trois-Rivières investir dans le développement touristique.

La direction de l'Amphithéâtre est catégorique: l'été 2015 a été un succès financier. Mais le surplus enregistré n'est visiblement pas encore assez important pour réduire la part de la Ville. Est-ce qu'il le permettra un jour? Bonne question. La Corporation des événements a cependant encore de la marge de manoeuvre pour à tout le moins tenter d'acquérir une plus grande autonomie financière. D'ailleurs, à ce chapitre, quelques supplémentaires seraient sûremement les bienvenus l'été prochain. On s'en souvient, la dernière saison s'est terminée sur une note frustrante pour des gens qui n'ont pu se procurer de billets. Peut-être que cette impression de «rareté» aura un impact positif sur les ventes de ce deuxième spectacle hommage.

La Corporation des événements devra aussi trouver sa niche dans les événements présentés à la carte. L'été dernier, les spectacles de ZZ Top et de Ginette Reno nous ont fait découvrir un lieu musical sans pareil. Il faut maintenant trouver quel genre de spectacles peuvent y être présentés ponctuellement pour attirer assez de spectateurs pour que ce soit rentable. Un beau défi... plus facile à affronter quand on sait que le Cirque du Soleil nous assure déjà une bonne rentrée d'argent! Mais, justement, la célèbre troupe ne sera peut-être pas là pendant 10 ans. Aussi bien trouver la bonne recette tout de suite.

Reste aussi à savoir ce qu'il adviendra des 400 000 $ que la Ville de Trois-Rivières verse annuellement au FestiVoix. Rien n'indique que l'organisation du festival sera transférée à court terme dans les bureaux de la Corporation des événements, comme le promet depuis plusieurs années le maire Yves Lévesque pour éviter les dédoublements organisationnels. On nous dit que les deux parties négocient. Quand on sait que les répétitions du Cirque du Soleil tombent en même temps que les dates de l'événement, on devine assez facilement que ce n'est pas demain la veille que le mariage forcé sera consommé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer