Une marina qui n'est pas nécessaire

Nancy Déziel, conseillère du district de la Rivière.... (Francois Gervais)

Agrandir

Nancy Déziel, conseillère du district de la Rivière.

Francois Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Avons-nous vraiment besoin d'une marina municipale à la ville de Shawinigan? Mon avis est que ce n'est pas une nécessité, surtout si elle est financée à partir de l'argent des citoyens.

Je lisais les propos de la conseillère Nancy Déziel, dernièrement, qui disait que ce serait un incitatif pour redémarrer le secteur commercial de l'avenue de Grand-Mère (6e Avenue). Qui aurait l'audace de partir un commerce sur cette artère remplie de friperies et de commerces style «Les trouvailles de Dany» où l'on étale des pneus, des objets de toutes sortes comme dans un marché aux puces? Je n'ai rien contre ces commerçants, mais je ne crois pas qu'on aurait autorisé cela sur la 5e Rue, au centre-ville de Shawinigan où au carré Willow...

J'ai fait partie des Avenues Grand-Mère dans les années 80. J'étais aussi sur le comité de Rues Principales, à la fin des années 90 et même au début des années 2000. Ce n'est pas avec cette gamme de commerçants qu'on attire des commerces plus florissants. Les commerçants de grandes bannières avaient été clairs sur ce point. Cela prend un arrimage commercial entre les bannières pour s'implanter sur une artère. Et ce n'est pas le cas sur cette avenue et ce ne le sera probablement plus jamais.

La Ville de Shawinigan, pour le secteur Grand-Mère, prend des décisions sans consulter les gens du secteur. Avions-nous vraiment besoin de trottoirs plus larges que la voie carrossable avec des coins de rue qui font le malheur des commerçants? 

La clientèle de certains de ces commerces a diminué de beaucoup. Je pourrais vous en nommer plusieurs. Quand les gens du secteur Grand-Mère ont-ils été consultés sur la pertinence d'un chantier aussi extravagant?

Une marina municipale entrera en compétition avec le secteur commercial des deux autres marinas du territoire, soit celle du «Vieux Pont» et celle de Saint-Jean-des-Piles. En plus, ce projet ne pourra servir qu'aux bateaux à moteur, puisque les voiliers ne pourront pas passer sous le vieux pont à cause de la hauteur des mâts. J'ai été responsable du Festi-Nautique de Grand-Mère dans les années 1999 et 2000; je connais les défis techniques autour du vieux pont. Ce projet coûtera plus cher que ce qu'il rapportera, quand on sait qu'une marina est opérationnelle sur environ trois mois quand il fait beau, ce qui n'est pas le cas des dernières années.

Avons-nous vraiment besoin d'une marina qui coûtera à partir de nos taxes énormément cher et qui ne rapportera rien aux citoyens ? Nous avons déjà donné beaucoup de fonds publics pour un parc industriel dans le secteur Saint-Georges, parc qui n'a jamais vu le jour et que nous avons payé excessivement cher, surtout qu'avant la Ville en retirait des taxes foncières.

Je souhaite ardemment que les prochains membres du conseil municipal consultent et écoutent vraiment leurs citoyens et prennent des décisions selon leurs propres valeurs plutôt que de suivre la parade menée par un chef d'orchestre qui prend les décisions.

Gilles Genois

Secteur Grand-Mère

Shawinigan




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer