Justice entre secteurs?

Après 40 ans de démarches, les réseaux d'aqueduc... (Stéphane Lessard)

Agrandir

Après 40 ans de démarches, les réseaux d'aqueduc et d'égout de Shawinigan seront finalement prolongés jusqu'au secteur Lac-à-la-Tortue. Les travaux commenceront dans la semaine du 14 août.

Stéphane Lessard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

J'ai récemment envoyé une lettre au maire de la Ville de Shawinigan, Michel Angers, et au conseiller municipal du district des Boisés, Martin Asselin, concernant les travaux réalisés pour l'assainissement des eaux. J'y constatais des disparités évidentes. En voici un résumé.

Dans les secteurs Grand-Mère et Shawinigan, la mise aux normes des égouts, le réaménagement et l'embellissement de la rue ont été payés par une subvention de Québec et par l'ensemble des citoyens de Shawinigan. Les riverains de ces rues n'ont rien payé pour le réaménagement de la rue et son embellissement.

Dans le secteur Lac-à-la-Tortue, c'est une autre histoire. La mise aux normes des égouts locaux et des autres égouts municipaux nécessaires a été payée à 83 % par une subvention du Canada et du Québec, par les riverains concernés à 17 % et RIEN ou presque par l'ensemble des citoyens.

Les riverains doivent payer 27 $ par année pendant 20 ans pour un revêtement d'asphalte conventionnel et un élargissement de 1 mètre de chaque coté de la rue. Aucun embellissement ne sera ajouté. En plus ils doivent payer 17 % du projet total.

Pourtant, cette artère voit passer beaucoup de trafic tout au cours de l'année et beaucoup de piétons et de cyclistes pendant l'été. Beaucoup de touristes empruntent cette rue pour se rendre aux deux campings aménagés avec leur motorisé, ou roulotte petite ou très grosse et se promènent à pied ou à bicyclette.

L'ensemble des citoyens de Shawinigan n'ont pratiquement rien payé pour le secteur Lac-à-la-Tortue depuis sept ans et pourtant nous avons payé pour l'embellissement de rues dans d'autres secteurs.

Je demande que la Ville exproprie une bande de terre d'un coté ou l'autre de la rue pour y aménager une véritable piste cyclable et un égout de surface pour la protection des nombreuses personnes qui y passent et pour favoriser la venue de plusieurs touristes avec leur bicyclette et ce au frais de l'ensemble des citoyens de Shawinigan.

Messieurs et mesdames du conseil de Ville, vous êtes fiers de votre Ville et monsieur le maire, vous nous dites que vous êtes fier du Lac-à-la-Tortue, c'est le temps de le prouver.

André Guérin

Secteur Lac-à-la-Tortue

Shawinigan




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer