Feux, feux, jolis feux?

La belle saison est enfin arrivée amenant son lot de plaisirs et d'inconforts.... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

La belle saison est enfin arrivée amenant son lot de plaisirs et d'inconforts. Par exemple, il y a de ces voisins qui s'improvisent artificiers et qui allument des feux d'artifice...

Dans leur grande insouciance, ils ne se doutent guère qu'ils provoquent un danger bien réel pour les bâtisses, garages, remises, arbres, verdure sèche et buissons entourant leur terrain arrière comme site. Ce petit jeu dangereux crée aussi un bruit assourdissant qui réveille les bébés en sursaut et cause de l'anxiété aux personnes et animaux vivant paisiblement sur la rue. Quand on ne peut plus écouter la télé sagement, c'est qu'il y a un problème de bruit extrême, c'est clair! Un manège qui se répète party après party...

Pourquoi les gens paisibles doivent-ils endurer ce manque flagrant de civisme?

J'ai toujours pensé que les artificiers professionnels sont des personnes ayant une formation adéquate afin de mener à bien leur contrat sur un site sécuritaire. S'improviser artificier comporte des risques pour soi et pour autrui. N'attendons pas qu'un accident se produise et mette le feu. Soyons vigilants!  

Y a-t-il un règlement municipal, provincial ou fédéral interdisant les feux d'artifice, surtout de cette portée, dans une zone résidentielle?  

Mieux vaut prévenir que guérir!

Carole Langevin

Trois-Rivières




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer