Frais accessoires et autres irritants en santé

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

La clinique Bonjour Santé est en place depuis 2009. Cette clinique a réussi à faire en sorte que les patients puissent obtenir un rendez-vous médical dans les 24 heures de même qu'à une heure précise.

En huit ans, cette clinique a donné un service que la RAMQ n'a jamais réussi à offrir. Aujourd'hui, grâce à une nouvelle réglementation imposée par le gouvernement Barrette, la RAMQ se croit investie du droit d'aller fouiller dans les dossiers de Bonjour Santé et de prendre ce qui a pris huit ans à cette firme pour se bâtir une clientèle.

La RAMQ désire s'emparer des données de Bonjour Santé et les utiliser à son avantage. Le ministre Barrette prétend que compte tenu des changements réglementaires, la RAMQ est fondée de vouloir faire main basse sur le travail d'autrui. 

La clinique Bonjour Santé traîne la RAMQ en cour; espérons que la clinique saura faire valoir son point de vue, car quoi qu'en dise le ministre Barrette, il n'est pas normal d'utiliser à son profit le travail d'un autre.

Il y a aussi une autre raison de s'inquiéter: le système Rendez-vous santé Québec coûtera 4,5 millions $ pour une durée de cinq ans, qu'arrivera-t-il par la suite? Le consortium reprendra le système ou bien y aura-t-il une autre facture? C'est faux de dire que le système de santé appartient au gouvernement. Quand on paie un système 4,5 millions $ pour une période de cinq ans (installation et entretien compris), cela s'appelle une location, quoi qu'en pense M. Barrette.

Robert Landry

Trois-Rivières




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer