La vérité vient peut-être de Londres

Un incendie dans une tour de logements sociaux... (PHOTO NATALIE OXFORD, AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Un incendie dans une tour de logements sociaux a fait plusieurs morts et blessés à Londres, dans la nuit de mardi à mercredi.

PHOTO NATALIE OXFORD, AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Pour ceux et celles qui douteraient de l'impact d'un texte paru dans la rubrique «Opinions du lecteur» dans le quotidien Le Nouvelliste, je suis en mesure aujourd'hui de vous confirmer que les textes publiés dans cette rubrique ont une portée assez extraordinaire.

Durant les trois dernières années, je fus président de la SSJB de la Mauricie et durant mon mandat, j'ai dû m'abstenir d'opinions personnelles telles que je le faisais avant mon élection à la présidence.

Durant la dernière année, plusieurs personnes de mon entourage et aussi beaucoup de personnes étrangères m'ont interpellé en me disant qu'on ne me lisait plus dans ladite rubrique et qu'on avait hâte que je reprenne la plume. 

Maintenant que j'ai terminé mon mandat à la présidence de la SSJB de la Mauricie, je pourrai reprendre mon droit de parole de citoyen engagé qui émettra ses opinions personnelles sur différents sujets.

Commençons par ceci, à propos de la tragédie de Londres et de la manipulation de certains événements.

Ne trouvez-vous pas curieux que l'édifice de vingt-quatre étages qui a brûlé à Londres ne se soit pas effondré durant l'incendie? 

Je parle de cela parce que dans les différents reportages entourant l'attentat du World Trade Center à New York en 2001, les soi-disant spécialistes justifiaient l'effondrement des tours par la forte chaleur causée par l'incendie. 

Comment se fait-il qu'à Londres avec une chaleur aussi intense, sinon plus durant l'incendie, aucun effondrement ne se soit produit? Pas plus d'ailleurs que dans plusieurs autres incendies dans des édifices de plusieurs dizaines d'étages (au Brésil, à Tokyo, etc.).

Pourquoi donc les tours jumelles se seraient-elles effondrées? D'autant plus que la première tour à être percutée a résisté à l'effondrement une trentaine de minutes malgré le poids de l'avion. D'où l'avis des soi-disant experts sur la chaleur extrême dégagée par l'incendie.

Les Américains sont passés maîtres dans les fake news pour nous faire accepter des situations incompréhensibles. Rappelez-vous la manipulation médiatique de Bush pour déclencher la guerre en Irak, il avait envoyé le général Powell mentir à une population entière. Rappelez-vous le contrôle du gouvernement américain des médias lors de l'assassinat de JFK en 1963. 

Comment peut-on aujourd'hui, ne pas douter? Se pourrait-il qu'il y ait eu une manigance plutôt qu'un attentat contre le World Trade Center, tout comme il y a eu une manigance de Lyndon B. Johnson et de J. Edgar Hoover dans l'assassinat de JFK?

Un jour ou l'autre la vérité se révélera.

Roger Kemp

Trois-Rivières 




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer