Laissez-nous croire en paix... prise 3!

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

J'ai lu avec attention et surtout avec beaucoup d'émotion vos propos publiés récemment dans notre quotidien à la suite du texte d'opinion de madame Andréa Richard et je tiens à vous féliciter pour le partage profond et teinté de discernement, d'intelligence et de raffinement avec lequel vous abordez ce délicat débat auquel madame Richard proclame son inconfort et son aversion avec autant de véhémence et d'acharnement.

À priori, la justesse de votre texte me rejoint par la sensibilité avec laquelle vous abordez votre foi et celle de plusieurs d'entre nous. La liberté est un droit fondamental et nous sommes privilégiés de pouvoir en disposer dans un pays auquel nos profondes convictions sont respectées.

Lorsque vous concluez vos propos en mentionnant que la religion, malgré tous ses travers, est aussi le lieu qui peut faire naître le plus beau en l'homme et la femme de notre temps, vous avez entièrement raison.

J'abonde aussi dans votre vision de la différence entre la spiritualité et la religion. Chacun y retrouve sa paix édifiante et son bien-être, représentant une source salvatrice inépuisable. Alors, pourquoi rejeter avec autant de haine la religion catholique? Quel en est le but?

Libre à chacun de se reposer sur une foi intrinsèque profondément inculquée par des valeurs indéniables d'amour et de respect et cela au-delà des guerres, des séismes et des injustices qui jalonnent notre passage sur cette terre.

Les moeurs ont profondément marqué les décennies, les héros se sont multipliés et l'intelligence robotique est tellement performante qu'elle a dépassé à ce jour le champion de calibre international aux échecs. Tout cela est impressionnant.

L'on ne peut être à l'encontre de la technologie issue de la douance des hommes et des femmes mais si la paix liée à une profonde croyance en une religion catholique nous stimule et nous aide à surmonter les vicissitudes de la vie et nous procure un bien-être légitime, alors pourquoi nous en priver?

Céline Tessier

Trois-Rivières




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer