Asphaltage à Lac-à-la-Tortue: ça ne passe pas!

L'asphaltage dans le secteur Lac-à-la-Tortue aurait dû être... (Sylvain Mayer)

Agrandir

L'asphaltage dans le secteur Lac-à-la-Tortue aurait dû être fait depuis longtemps mais on disait aux résidents que ça ne servait à rien étant donné qu'un jour il y aurait le projet d'assainissement des eaux.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Il y a le projet d'assainissement des eaux et nous sommes contents que l'administration municipale ait réussi à faire bonifier l'aide gouvernementale de 66 % à 83 %.

Ils ont fait un bon travail mais en fin de compte c'était leur travail, le travail pour lequel ils sont en place. Il y a ensuite l'asphaltage après le projet et là ça ne fonctionne pas. Ce n'est pas parce que ma facture pour le projet est réduite que je dois payer pour l'asphaltage alors que ces coûts doivent être soutenus par toute la population de Shawinigan. Comme mentionnait M. Aubry dans Le Nouvelliste du 22 avril, «il ne faut pas tout mélanger», il y a le projet et il y a l'asphaltage après le projet.

L'asphaltage dans le secteur Lac-à-la-Tortue aurait dû être fait depuis longtemps mais on nous disait que ça ne servait à rien étant donné qu'un jour il y aurait le projet d'assainissement des eaux. Donc, durant toutes ces années, c'est notre projet qui fut mis sur la glace pour favoriser d'autres chantiers. C'est à notre tour et tous les résidents de Shawinigan doivent participer. Le lac à la Tortue est un endroit touristique pas juste pour les gens de l'extérieur mais aussi pour les résidents de Shawinigan qui font le tour du lac le soir en auto ou en bicyclette. Je considère que ce n'est pas équitable et juste de nous laisser assumer tous les frais, parce que la subvention est plus grande. 

Le projet initial mentionnait des frais pour Shawinigan, pour l'asphalte, de 842 146 $. Il est mentionné dans le Nouvelliste du 5 avril, un montant de 440 000 $, c'est quoi la différence? 

Dans un document disponible sur le site de la Ville de Shawinigan, il est également mentionné «qu'il y aura à la fin des travaux une bande asphaltée de un mètre de largeur, de part et d'autre de la nouvelle chaussée, pour faciliter la circulation des piétons et des cyclistes sur le tour du lac». Qui assumera les coûts de cette bande asphaltée? Est-ce inclus dans le nouveau 440 000 $? 

Selon Mme Allard-Gignac «notre conseil a une grande force, celle de travailler ensemble... nous sommes tout le temps solidaires». À quand la solidarité de tous les conseillers et résidents du grand Shawinigan qui utiliseront, comme depuis toujours, notre tour du lac en auto ou en bicyclette? 

C'est une question d'équité et de respect et, comme le mentionne la campagne sur le respect de la Ville de Shawinigan, il est important de maintenir une relation de qualité entre les services municipaux et les citoyens.

Nicole Forest

Secteur Lac-à-la-Tortue

Shawinigan




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer