Les chiens de type pitbull, ces mal-aimés 

Plusieurs amants et propriétaires de chiens de type pitbull sont outrés de la... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Plusieurs amants et propriétaires de chiens de type pitbull sont outrés de la nouvelle loi encadrant ceux-ci.

Comme cette race canine semble passionnément compter pour eux et qu'ils affirment en connaître beaucoup sur la race, pourquoi ce ne sont pas eux qui portent la responsabilité de ces races potentiellement dangereuses en société? 

Les propriétaires pourraient envisager de se créer une association ou autres qui gère, encadre et supervise ces types de chien. Par exemple:

- recenser tous les canins de ce type sur le territoire provincial; 

- élaborer un questionnaire obligatoire pour chaque propriétaire de chien de type pitbull; 

- assumer le contrôle des permis; 

- recueillir des fonds pour les propriétaires ne pouvant assumer le coût d'un permis;

- exercer un suivi et responsabiliser chaque propriétaire de chien de type pitbull; 

- élaborer des règles pour le maintien de la sécurité de la communauté; 

- instruire la tolérance zéro pour ce type de chien qui a un comportement dangereux et pour tous les propriétaires ne respectant pas lesdites règles établies;

- être imputable à la Municipalité.

À défaut de quoi, la Municipalité procédera à l'euthanasie dudit chien.

J'aimerais souligner, à ceux qui sont contre la loi et qui avancent l'argument «que le problème, c'est le propriétaire du chien», que ce n'est pas à la société d'assumer les coûts à long terme d'un suivi auprès des propriétaires de chiens puisque vous énoncez, vous-mêmes, que le gouvernement n'a pas à s'ingérer dans la vie de vos chiens. 

À toutes les personnes qui défendent le bien-être et l'utilité de ces races de chiens, qui dénoncent cette loi, je vous invite à prendre vos responsabilités, à vous investir dans la démarche que vous choisirez, à mettre toute la rigueur nécessaire pour encadrer ces races de chien potentiellement dangereux de manière à nous prouver que ces types de chiens ont leur place en société et que vous pourrez assurer une entière sécurité à toute la population. 

Je souhaite également que toutes les personnes se disant concernées par ces types de chien dangereux mettent leur énergie et s'impliquent à trouver des solutions, plutôt que de critiquer violemment et publiquement tous ceux et celles qui n'ont pas la même opinion qu'eux, ceux qui prennent les décisions à leurs places, et de s'attarder à discréditer celui ou celle qui porte un jugement éclairé sur ce dossier. 

Respectueux propriétaires, vous devrez assumer vos choix!

Martine Lessard

Louiseville




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer