Colisée: Trois-Rivières doit reculer

C'est au District 55 que sera construit le... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

C'est au District 55 que sera construit le futur colisée.

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Lettre adressée aux membres du conseil municipal de Trois-Rivières.

Je souhaite porter à votre attention la pertinence du projet du nouveau colisée.

Le premier souci d'un conseil municipal devrait consister à prendre les décisions dans l'intérêt commun de ses citoyens. 

Vous trouverez ci-après certains éléments qui peuvent militer contre la réalisation de ce projet dans l'intérêt des citoyens de la ville:

- la ville de Trois-Rivières ne se vautre pas dans la richesse;

- la ville de Trois-Rivières est l'une des plus taxées au Canada, si on tient compte de la faible valeur des propriétés de ses citoyens;

- la ville de Trois-Rivières est riche en personnes âgées;

- les glaces actuelles sont-elles en mesure de couvrir leurs coûts?;

- en 2015, dans son rapport de vérification, madame Andrée Cossette, Vérificatrice générale, mentionne et je cite: «Comme je l'ai souvent mentionné [...] je me dois cependant de m'interroger sur la qualité de la gouvernance et du cadre de gestion que la Ville met en place pour assurer une saine gestion de ses investissements».

- un projet de 55 millions $ en 2015, en ajoutant l'inflation, des coûts imprévus, etc. En avons-nous les moyens?;

- Est-ce vraiment pertinent? Et si oui, pourquoi?

L'expérience d'un nouveau colisée ailleurs au Québec s'est avérée, souvent, plutôt chaotique, pour ne pas dire catastrophique. À Québec, après six mois d'opération du colisée le déficit s'élevait à plus de 1 million $. À Saint-Augustin-de-Desmaures, banlieue aisée de la ville de Québec, les citoyens ont vu avec mécontentement la hausse de leur compte de taxes occasionnée par les frais d'exploitation d'un tel colisée.

Je ne crois pas que vos citoyens souhaitent une augmentation récurrente de leur compte de taxes en raison d'un nouveau colisée qui n'est pas socialement acceptable. De plus, je ne pense pas que ce projet contribuera à augmenter la valeur de leurs propriétés.

Il est reconnu que la faible valeur des propriétés de la ville peut attirer certaines personnes. Mais d'un autre côté, il est beaucoup plus difficile pour un Trifluvien de déménager dans un autre grande ville canadienne.

Nous avons de gros doutes quant à la réalisation de ce projet dans l'intérêt véritable et justifié des citoyens.

Si vous souhaitez vraiment la construction de ce colisée, faites-en un projet exclusivement privé. L'utilisateur payeur, c'est pas plus compliqué.

Je vous remercie de me lire et je vous mentionne que mon intention est de poursuivre mon action jusqu'à l'annulation de ce projet.

Odette Gagnon

Trois-Rivières




À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer