Régie du logement: deux poids, deux mesures

On est en mars 2017, plus de trois... (La Presse)

Agrandir

On est en mars 2017, plus de trois ans depuis le début de cette saga. J'ai attendu deux ans pour avoir une première audience, et je suis maintenant en attente d'en avoir une deuxième. Ont-ils espoir que j'abandonne?

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Le 26 mars 2014, j'ai signé un bail pour la prise de possession d'un logement le 1er mai. Je n'ai jamais pu l'habiter puisque les travaux de rénovation en cours étaient arrêtés. J'avais payé le loyer et engagé des frais.

Deux mois plus tard et après avoir fait plusieurs démarches auprès du propriétaire sans aucune explication de sa part, j'ai expliqué ma situation au représentant de la Régie du logement, qui m'a dit de me trouver un autre loyer.

Deux ans plus tard...

Je reçois enfin mon avis d'audience où il est bien spécifié d'avoir toutes les pièces justificatives en main sinon ma cause serait tout simplement rejetée. 

Quant au représentant du propriétaire, il s'est présenté sans aucun document en disant qu'il n'avait pas eu le temps de tout rassembler. Pourtant, il avait eu les mêmes délais que moi pour se préparer. 

Après plusieurs heures d'attente, la juge a reporté l'audience en se basant sur le fait qu'il se faisait tard, que ç'avait été une grosse journée tout en spécifiant qu'elle ne se basait pas sur le fait que le propriétaire n'avait pas ses papiers! 

Si elle avait appliqué les consignes, ça n'aurait pris que quelques minutes pour statuer sur le dossier. 

Si je m'étais présenté les mains vides comme ce fut le cas du représentant du propriétaire, il y a sûrement de fortes chances que ma cause aurait été rejetée en cinq minutes.

On est en mars 2017, plus de trois ans depuis le début de cette saga. J'ai attendu deux ans pour avoir une première audience, et je suis maintenant en attente d'en avoir une deuxième. Ont-ils espoir que j'abandonne? 

Et après, vais-je réussir à me faire rembourser tous les frais encourus? Je crois sincèrement qu'ils essaient de nous avoir à l'usure. Combien nous coûtent, à nous contribuables, toutes ces audiences reportées parce qu'on n'applique pas les mêmes mesures pour tous? 

François Laquerre

Bécancour




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer