Cessez de croire que la planète est une ressource inépuisable!

Depuis la nuit des temps, on gaspille sans... (Le Quotidien)

Agrandir

Depuis la nuit des temps, on gaspille sans compter les ressources qui sont renouvelables.

Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Depuis la nuit des temps, on gaspille sans compter les ressources qui sont renouvelables, autant à l'intérieur qu'à l'extérieur.

Je ne suis pas mieux que vous tous, mais de 2000 à 2005, j'ai travaillé comme débroussailleur pour les multinationales de moulins à papier et je peux vous dire que oui, il y a beaucoup de bioénergie qui se perd dans le bois. De beaux cèdres (séquoias d'Amérique) de 50 à 80 cm de diamètre sur la souche pilés 7 à 8 pieds de haut sur 1, 2 ou 3 km qui pourrissaient, là les compagnies avaient tous les droits comme la coupe à blanc.

Même si elles ne prenaient que les résineux, elles laissaient sur place les feuillus à pourrir là et nous n'avions même pas la permission de récupérer pour chauffer nos maisons.

Et si la compagnie avait décidé de faire du reboisement avec de l'épinette blanche de maximum 30 centimètres et un beau pin gris en pleine santé de 1 mètre de haut se trouvait dans un rayon d'un mètre de l'épinette, il y avait des pénalités si on le coupait.

Simplement parce que la compagnie avait payé pour planter de l'épinette; la biodiversité, la mixité de la forêt, ça ne les préoccupait pas. Alors si la tordeuse d'épinette s'adonnait à passer par là, alors c'est toute la forêt qui serait décimée. 

Alors bougez s'il n'est pas trop tard!

Daniel Héroux

Shawinigan

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer