Carrefour des lecteurs

Trois-Rivières champion mondial du bonheur (123RF/eobrazy)

Agrandir

123RF/eobrazy

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Trois-Rivières champion mondial du bonheur

Selon le sondage de l'ONU, le Canada se situe au cinquième rang en 2015 sur l'échelle du bonheur derrière la Suisse, l'Islande, le Danemark et la Norvège. Le froid semble amener le bonheur. Et c'est au Québec que les gens sont les plus heureux au Canada. En effet 88 % des Québécois se disent heureux alors que ce taux n'est que de 77 % dans le reste du Canada et même sous les 70 % en Colombie-Britannique. Ce n'est pas la richesse ou les Rocheuses qui amènent le bonheur. Saguenay et Trois-Rivières occupent les deux premiers rangs au pays. Il semble que l'adage qui dit que l'argent ne fait pas le bonheur soit vrai, particulièrement à Trois-Rivières, où le revenu médian est parmi les plus bas au Canada. 

Monsieur Lévesque, un maire notablement souriant, peut être fier de ce qu'il a contribué et continue à bâtir. Être sur le podium mondial c'est grandiose. Évidemment, les jaloux vont trouver des failles dans mon raisonnement, même ma femme trouve que je beurre épais, d'autres vont pointer des améliorations à effectuer. Un autre adage dit que quand on se regarde on se désole, mais quand on se compare on se console.

J'aime mieux sortir tambours et trompettes, célébrer et nous souhaiter d'être encore plus heureux en 2017. 

P.-S.: J'espère bien aller, après Beau Dommage, Robert Charlebois et Jean-Marc Parent, admirer le spectacle en hommage à Luc Plamondon à notre amphithéâtre.

Louis Charest

Bécancour

Magnifique messe

En tant que musicienne, j'aime toujours aller entendre chaque année les plus beaux cantiques qui sont souvent chantés par les chorales aux messes de minuit.

Cette année, mon choix s'est arrêté sur la chorale de la cathédrale de Nicolet. 

La messe de minuit était tout à fait magnifique. On pouvait y entendre le ténor M. Michel Blackburn, de Drummondville, chanter le célèbre Minuit chrétien. Et Mme Élise de Gonzague nous a chanté de très beaux cantiques de Noël avant la messe, accompagnée par le choeur de l'A.O.C.N., et ainsi que par les élèves du Conservatoire de Trois-Rivières.

La direction était assurée par le réputé chef de choeur Mme France Robillard qui a su nous transporter dans un univers magique de Noël tout à fait grandiose. Le tout accompagné aux grandes orgues par le titulaire lui-même, M. Marc Senneville.

Je dois vous dire que cette messe-concert est mon plus beau cadeau de Noël. Mille fois bravo à vous tous pour cette magnifique messe de minuit.

Décia Lafond

Bécancour

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer