CSSS Bécancour-Nicolet-Yamaska: il faut stopper l'hémorragie!

Le Centre Christ-Roi de Nicolet.... (Archives, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le Centre Christ-Roi de Nicolet.

Archives, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Depuis le début de la réforme de la santé du ministre Barrette, le centre hospitalier Christ-Roi de Nicolet voit ses services diminués progressivement au profit des institutions trifluviennes.

On déplore pour bientôt le départ des spécialistes, ainsi que la préparation des médicaments. Jusqu'où ira ce processus de démantèlement? Quel service sera le prochain sur la liste à être touché: la physiothérapie, la radiologie, le laboratoire, l'urgence?

Depuis le 1er avril 2015, le CSSS de Bécancour-Nicolet fait partie du CIUSSS-MCQ. Ce dernier a la responsabilité d'offrir des soins et des services à l'ensemble de la population de la région. La raison d'être de ce réseau demeure l'amélioration de la santé et le bien-être de la population. 

Comment devons-nous interpréter cette introduction quand on connaît une autre réalité avec les coupes récemment annoncées qui sont de plus en plus désastreuses pour notre population?

Nos spécialistes compétents qui vont cesser sous peu de nous soigner sur la rive sud, une autre coupe concernant la préparation de médicaments, la population craint la suite. Qui sont donc ces gens qui décident que nous n'avons plus besoin de ces services?

Tous les résidents de la rive sud sont sous le choc car toutes les municipalités de la région sont touchées par ces décisions on ne peut plus cruelles à notre égard.

Plusieurs citoyens demandent aux municipalités de faire front commun pour stopper cette hémorragie. Les salles d'attente sont remplies à pleine capacité depuis ces annonces concernant nos spécialistes, les patients veulent voir leurs médecins avant qu'ils partent, les gens âgés ou à mobilité réduite se demandent qui va les conduire à Trois-Rivières dans l'avenir. 

Le ministre Barrette répète sans cesse qu'il faut améliorer les temps d'attente qui sont beaucoup trop longs dans les centres hospitaliers. Il dit également se soucier de la population. Mais comment y arriver en coupant autant de services? Comment croire qu'en regroupant tous les services au même endroit, les temps d'attente s'amélioreront? C'est impossible et nous demandons au CIUSSS de revoir ses positions.

Sur le site du CIUSSS, on nous invite à exprimer nos insatisfactions à l'égard des soins et services auxquels nous avons droit. Si vous croyez que vos droits et vos besoins ne sont pas respectés, si vous n'êtes pas à l'aise ou si vous jugez que ce n'est pas approprié dans votre situation, vous pouvez vous adresser au commissaire aux plaintes à: commissaires.plaintes04@ssss.gouv.qc.ca

Hélène Yelle

Nicolet

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer