Pour l'avenir du secteur Pointe-du-Lac

Certains condos ou appartements inachevés de la rue... (François Gervais)

Agrandir

Certains condos ou appartements inachevés de la rue Notre-Dame Est du secteur Pointe-du-Lac devraient finalement être terminés pour le mois de juillet, affirme la Ville de Trois-Rivières.

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste
Le Nouvelliste

Lettre à M. François Bélisle, conseiller municipal du district de Pointe-du-Lac.

M. Bélisle, lors des dernières élections, vous vous êtes présenté à notre porte en nous disant et je vous cite: «Si c'est bon pour Pointe-du-Lac, alors je voterai pour!». Mais voilà que, depuis ce temps, entre vos paroles et vos actes, il existe un grand fossé. Je m'explique.

Depuis quelques années, Pointe-du-Lac subit l'assaut dévastateur de plusieurs entrepreneurs en développement domiciliaire dont le seul intérêt est d'en mettre le plus possible dans leurs poches sans aucun égard aux pressions environnementales, écologiques et sans aucune vision innovatrice. Ce qui caractérise Pointe-du-Lac avant tout, ce sont ses espaces verts, mais voilà, avec tous ces chantiers destructeurs, la richesse de Pointe-du-Lac disparaît à un rythme effréné.

Votre mandat n'est-il pas avant tout de représenter vos concitoyens, leurs intérêts et de protéger le caractère unique, rural urbain, de notre district? Je n'ai rien contre le développement, mais doit-il se faire avec les nouvelles normes et préoccupations environnementales, ce qui semble être totalement inexistant et n'obtient aucun appui de votre côté.

Puisque la Ville prévoit la création de nombreux quartiers domiciliaires, l'année passée, à ma demande de créer un grand parc afin d'offrir une qualité de vie supérieure, votre réponse fut: «Il faut comprendre la dynamique d'une ville pour la réalisation de son budget annuel et son programme triennal d'immobilisations et la décision de privilégier un investissement [...] au bout du compte c'est le choix du maire qui prime [...] ce n'est pas nécessairement propre uniquement à notre ville, mais c'est le cas dans notre ville. Donc franchement, pour l'instant il n'y a pas de budget pour acquérir les terrains [cités dans ma demande].» Pourtant, monsieur le maire parle d'ajouter des «jeux d'eau» de 1,8 M$ à l'Amphithéâtre qui déjà n'a servi qu'à remplir les poches des constructeurs, entrepreneurs et amis de celui-ci au détriment de vos concitoyens qui paient largement leurs taxes et méritent de recevoir en qualité de vie des égards qui contribueront au bien-être d'une large population et non seulement d'un petit groupe sélect.

Alors maintenant dois-je vous demander: en tant que conseiller municipal, allez-vous tout le temps dire «OUI» à votre maire et répondre à tous ses caprices sans aucun égard et respect pour vos concitoyens? Pour qui vous tenez-vous et qui représentez-vous finalement?

En protégeant les espaces verts de Pointe-du-Lac et optant pour de nouvelles restrictions écoresponsables dans la façon de construire de nouveaux quartiers, ceci s'alignerait avec vos objectifs de votre projet 2030 qui parle de ceinture verte. Les actions de la Ville, qui opterait pour un environnement écologiquement vert, concrétiseraient les paroles de votre administration, ce qui donnerait beaucoup de crédibilité à la Ville et à votre rôle...

Nicole Morin

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer