Croyant et pas imbécile

En réaction à la lettre de Denis Frappier intitulée «

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

En réaction à la lettre de Denis Frappier intitulée «Apostasier la religion», publiée dans notre édition du vendredi 11 novembre.

En lisant mon journal ce vendredi 11 novembre, j'ai été interpellé par l'article de Denis Frappier qui se demande si les croyants forment une sous-race d'imbéciles. Soyez sans crainte monsieur Denis. Je suis croyant et je me sens solidaire de bien des devanciers très loin de l'imbécillité.

Albert Einstein disait: «Je n'arrive pas à concevoir un scientifique dépourvu d'une foi profonde.» Et Louis Pasteur affirme: «Un peu de science éloigne de Dieu, mais beaucoup y ramène.»

Je pourrais citer bien d'autres affirmations de savants et de scientifiques. Je respecte votre athéisme et je comprends les doutes et les interrogations de plusieurs.

Mais votre langage qui traite de sottise, d'intolérance, d'imbécillité, d'ineptie et de folie la croyance en un Dieu créateur, sauveur et amoureux de l'humanité, est plus que déplacé.

S'agit-il là de vos valeurs morales plus évoluées? Pour ma part je n'en veux pas et je me sens en meilleure compagnie avec Einstein et Pasteur qu'avec vous. 

Georges Croteau

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer