À quand un centre d'arythmie dans la région?

Maintenant que Carlos Leitão a dégagé quelque 2,2 milliards $ de surplus qu'il... (François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Maintenant que Carlos Leitão a dégagé quelque 2,2 milliards $ de surplus qu'il compte réinvestir durant les trois prochaines années, les services sociaux peuvent un peu respirer

Ainsi, l'année prochaine, c'est quelque 300 millions $ d'argent neuf qui seront injectés dans le domaine de la santé. Un montant insignifiant sur le budget total. Toutefois, de cet apport d'argent, pourrait-on en accorder 0,5 % pour effectuer une étude sur l'implantation d'un laboratoire spécialisé dans le traitement des arythmies cardiaques dans le centre hospitalier universitaire de Trois-Rivières?

On nous a annoncé, il y a plus d'un an, qu'un service d'hémodynamie, soit un laboratoire dédié à la dilatation des artères verrait le jour à Trois-Rivières. Technique qui permettra d'éviter au patient pris à temps, d'avoir à subir une opération à coeur ouvert pour des pontages. 

L'établissement estime à plus de 1500 le nombre d'usagers de la Mauricie et du Centre-du-Québec qui, annuellement, pourront bénéficier de cette technique ici même plutôt qu'à Québec ou à Montréal.

Dans la foulée de l'aménagement des lieux de l'établissement hospitalier universitaire, ne pourrait-on pas réserver une aire pour un centre traitant les arythmies afin de desservir notre population ici? 

Qu'en est-il de l'arythmie? Il s'agit d'un dérèglement du rythme cardiaque. Une arythmie se produit lorsque le coeur bat irrégulièrement au repos, soit moins de 60 ou plus de 100 pulsations à la minute. C'est un trouble cardiaque très fréquent, qui a pour cause, entre autres, le vieillissement dû à notre condition humaine normale, au stress de la vie contemporaine, etc. 

Le traitement, outre la médication, consiste en un dispositif implanté dans l'organisme qui régularise le rythme cardiaque: un «pacemaker». Mais souvent la solution passe par une ablation, c'est-à-dire une intervention médicale pour cautériser des sites électriques dans le coeur qui génèrent les arythmies. Faute d'une telle intervention, des gens plus atteints voient leur qualité de vie diminuer et seront sujets, sans préavis, à des douleurs d'angine ou à des infarctus. 

C'est pourquoi la possibilité de recevoir les soins dans un laboratoire dédié aux arythmies cardiaques serait utile pour la Mauricie et le Centre du Québec qui ont une population vieillissante.

Un fait est certain, Montréal et Québec ne pourront pas satisfaire aux besoins grandissants de la population de plus en plus âgée de tout le Québec, surtout que l'âge rend celle-ci de moins en moins mobile. 

Pourquoi vouloir remplir le futur CHUM et l'Institut de cardiologie de patients provenant en grande partie du Centre-du-Québec et de la Mauricie pour des interventions somme toute réalisables ici? C'est cependant très coûteux un laboratoire. Il faut se procurer les appareils, recruter et rémunérer des spécialistes, payer les salaires des techniciens et des infirmières spécialisées. Quelques millions en vue! 

Pourtant avec environ 1000 interventions annuellement cela en vaudrait la peine et serait un excellent soutien pour les cardiologues oeuvrant à Trois-Rivières. 

Les gestes posés aujourd'hui sont des promesses pour demain. Un ministre de la santé consciencieux devrait être sensible à une conception égalitaire des chances et à l'idée qu'un tel développement régional créerait de nouveaux débouchés pour nos jeunes qui sont avalés année après année par les Minotaures que sont Montréal et Québec.

Trois-Rivières est au centre du Québec, donc facile d'accès. Tout cela peut être rendu possible. Il faut cependant une volonté politique de tous les paliers de gouvernement et surtout, une grande détermination de la population mauricienne. Et des médias!

Roger Greiss

Shawinigan

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer