Le droit de parole mais pas pour tous au CIUSSS MCQ

Une vingtaine de Trifluviens assistaient à la séance... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Une vingtaine de Trifluviens assistaient à la séance publique du CIUSSS MCQ le 18 octobre dernier alors qu'on présentait le rapport annuel de gestion et le rapport de la commission aux plaintes et à la qualité des services pour 2015-2016.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Nous étions trois citoyens, membres de la Coalition trifluvienne pour une eau très saine (CTETS), parmi la vingtaine de Trifluviens ayant assisté à la séance publique d'information du 18 octobre 2016, où le CIUSSS MCQ présentait le rapport annuel de gestion et le rapport de la commissaire aux plaintes et à la qualité des services pour 2015-2016.

Arrive la période de questions. L'une de nous, en tant que citoyenne, demande une clarification sur la définition légale des produits de fluoration que la Ville de Trois-Rivières veut injecter dans l'eau potable des citoyens. 

Elle précise que l'Ordre des dentistes prétend que le produit de fluoration est un supplément minéral alors que le directeur de santé publique, Dr Horacio Arruda, affirme que c'est un produit de traitement de l'eau potable. 

Aucun ne parle de la vraie nature de l'acide hexafluorosilicique: un médicament non homologué imposé à l'ensemble de la population et destiné à traiter la carie dentaire. 

Cette citoyenne demande aussi au PDG du CIUSSS, M. Martin Beaumont, de réitérer la demande auprès du MSSS de «mettre en place les moyens pour consulter la population et vérifier si le critère de l'acceptabilité sociale de la fluoration est respecté», tel que demandé par les élus municipaux le 4 juillet dernier.

Sur un ton condescendant, affirmant haut et fort détenir un doctorat en santé publique, M. Beaumont répond qu'il ne sera jamais notre allié et qu'il continuera à défendre son équipe de promotion de la fluoration de l'eau potable. 

Seule concession de sa part: il a reconnu la nécessité de clarifier le vocabulaire utilisé pour définir le produit de fluoration. 

Le PDG a ainsi terminé son intervention, refusant d'entendre les deux autres citoyens en mentionnant qu'il ne veut pas de débat. Ce n'était pourtant que des questions citoyennes et non un débat. 

Nous aurions pu nous attendre à cette réaction de la part du maire de Trois-Rivières, mais nous sommes restés estomaqués devant tant de rigidité et de manque d'ouverture venant de la direction du CIUSSS MCQ. 

Car dans sa présentation, le PDG était fier de nous dire que la transparence, le respect et l'écoute des citoyens étaient des valeurs importantes et que le CIUSSS plaçait l'usager au centre des préoccupations. Hélas! Une fois de plus, les bottines ne suivent pas les babines.

Dommage! Nous avions deux autres excellentes questions: 

- Que le fluorure soit un médicament, un élément nutritif, un produit de traitement de l'eau ou un déchet industriel impropre à la consommation humaine, comment le CIUSSS va-t-il faire pour contrôler la quantité d'eau fluorée ingérée par un individu, compte tenu de sa santé, de son âge, des médicaments qu'il consomme et du fluor existant dans les aliments et l'environnement? 

Comment le CIUSSS va-t-il faire pour contrôler la quantité d'eau qu'un diabétique ou une personne atteinte d'hypothyroïdie va ingérer? 

Il en va de même pour les insuffisants rénaux, les malades sous dialyse, les femmes enceintes, les bébés et les travailleurs qui boivent beaucoup d'eau.

- Le MSSS pourra-t-il subventionner la Ville de Trois-Rivières pour rembourser les citoyens qui présenteront des factures d'achat d'eau non fluorée à laquelle ils ont droit. Pourra-t-il communiquer la réponse aux citoyens qui ont le droit inaliénable d'obtenir un service public d'eau non fluorée?

Une soirée qui nous laisse un goût amer et un doute immense sur la volonté du CIUSSS MCQ d'aller à la rencontre des citoyens pour répondre vraiment à leurs questions et tenir compte de leur volonté. 

Christiane Bernier

Philippe Giroul

Joan Hamel

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer