D'énergie et d'optimisme

L'exploitation de l'énergie éolienne par le Québec devrait... (La Presse)

Agrandir

L'exploitation de l'énergie éolienne par le Québec devrait être faite avec autant d'enthousiasme que nos parents et grands-parents qui ont cru en l'énergie hydroélectrique.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Dans la foulée de la Révolution tranquille, nos parents nous ont dotés, avec les grands projets hydroélectriques, d'une infrastructure énergétique qui nous offre aujourd'hui la possibilité d'opter pour une économie résolument novatrice.

Sans le savoir, ils ont ainsi mis en place les bases pouvant, si tant est que nous en saisissions l'occasion, nous servir de tremplin vers la plus vaste révolution énergétique depuis les débuts de l'ère industrielle.

Ici, au Québec. En misant alors sur la nationalisation de l'électricité, la société québécoise a fait preuve d'une audace et d'une vision que nous nous devons, aujourd'hui encore, de déployer, au nom des générations futures.

Le temps est venu de cesser de regarder vers la Scandinavie avec une admiration qui relève parfois du complexe; les Québécois et les Québécoises ont le savoir-faire, les ressources, l'imagination, la capacité d'innovation et la culture pour devenir les leaders de la planète en matière d'énergie verte. Hydro-Québec pourrait n'être que le début d'une grande aventure collective. 

Or, ironiquement, à notre époque, quand nous parlons d'énergie, c'est de pétrole dont il est question. Bien sûr, avec la récente débâcle du comité d'audience de l'Office national de l'énergie (ONE), qui devait évaluer le bien-fondé du projet d'oléoduc Énergie Est, la turpitude du processus a finalement trouvé un écho sur l'écran radar médiatique.

En effet, grâce au travail acharné de divers groupes environnementaux et citoyens, le travail biaisé de l'ONE a été exposé au grand jour.

Les Coderre et Lisée de ce monde voudront bien entendu poser en preux chevaliers de la vertu sociale et environnementale, mais le recul temporaire qu'a subi TransCanada Pipelines avec la suspension des audiences de l'ONE, on le doit à la rue. Point. 

Profitons donc de cette accalmie pour réfléchir un peu. S'il faut en croire le discours libéral, le Canada ne pourrait faire l'économie d'un tel projet, l'argent se fait rare, les programmes sociaux sont coûteux et notre pays aurait besoin pour joindre les deux bouts de projets structurants - pas un mot ici sur l'argent évaporé dans les paradis fiscaux.

Puis on écarte volontiers les questions de sécurité, de gaz à effet de serre et de transition énergétique en les qualifiant de viles lubies environnementalistes. Les preuves scientifiques demeurent lettre morte. Soyons plutôt visionnaires et pompons la ressource. Misère! 

Pendant ce temps, la communauté scientifique, unanime, nous répète inlassablement ce cri d'alarme: le temps ne presse plus, il est littéralement compté. Si le lobby de l'uranium régnait avec la même puissance que le lobby pétrolier, ce sont des centrales nucléaires qu'on tenterait de nous faire avaler avec le même argumentaire.

La propagande pétrolière est assourdissante, et malheureusement efficace; si des emplois, quoique en nombre limité et sur une base des plus temporaires, sont à la clé, c'est au triste prix d'une planète qui se dégrade de manière irréversible. 

Or, Hydro-Québec est la preuve que le domaine des énergies renouvelables peut lui aussi être porteur d'emplois de qualité. Une économie peut être prospère et verte. Abordons l'exploitation des filières solaire et éolienne avec un enthousiasme égal à celui avec lequel nos pères et nos mères ont embrassé le grand projet hydroélectrique qui fait aujourd'hui partie de l'identité québécoise.

Déployons dès maintenant le vaste chantier de l'électrification des transports, de l'efficacité énergétique et de l'innovation propre. 

C'est cette vision optimiste que la rumeur de la rue tente aussi de faire entendre.

Sébastien Houle

Membre de Québec solidaire

Saint-Élie

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer