L'heure a sonné!

Yves Lévesque... (François Gervais)

Agrandir

Yves Lévesque

François Gervais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

On parle beaucoup des prochaines élections provinciales prévues pour 2018 dans des opinions récemment publiées dans Le Nouvelliste.

Mais ne faudrait-il pas plutôt tourner notre attention vers l'horizon beaucoup plus rapproché des élections municipales, qui se tiendront dès l'automne prochain. D'entrée de jeu, je crois que le pouvoir exercé à long terme par la même personne s'avère néfaste pour la démocratie.

De mandat en mandat, l'élu écoute de moins en moins les citoyens et en vient à considérer que sa propre volonté est la seule légitime. Voilà pourquoi je considère que tout mandat de premier ministre ou de maire devrait se limiter à deux termes consécutifs. 

Or, à Trois-Rivières, le maire Lévesque est en place depuis 2001. La date de péremption de ce maire est maintenant dépassée et l'heure du changement a sonné. Pour assurer le renouvellement souhaitable, il faut élire un nouveau maire qui offre une image et des valeurs opposées à ce que nous observons ici.

Un peu comme Justin Trudeau s'est présenté comme une figure contraire à Stephen Harper. Dans cette perspective, je voudrais proposer quelques lignes directrices afin d'initier l'émergence d'une nouvelle candidature au poste de maire de Trois-Rivières. 

Premier contraste: une personne «d'écoute», disposée à être attentive aux propos et attentes des électeurs, capable d'échanger et de discuter raisonnablement avec eux.

Une personne qui ne voit pas la Ville comme une business, mais comme une structure conçue pour être prioritairement au service des citoyens. Une personne qui ne gère pas en vertu de ses besoins personnels de gigantisme mais d'abord en fonction des besoins des contribuables et de leurs capacités de payer. 

N'y aurait-il pas lieu, par exemple, de mettre un terme à l'orgie de dépenses consacrées à cet amphithéâtre prédateur: des centaines de milliers de dollars perdus pour un système de son, deux millions de dollars en subventions l'an dernier, deux autres millions pour des pare-intempéries non prévus!

Et quoi encore... sans que nous puissions percer le secret budgétaire lié à la gestion de cet équipement municipal. Tant qu'à nous faire payer autant, pourquoi n'y a-t-il pas au moins une ou deux soirées du Cirque réservées exclusivement aux seuls Trifluviens et à prix très bas avec ouverture de la terrasse gazonnée? 

Je vois aussi une personne qui va mettre un frein à la dette effarante de notre ville, qui, après avoir encore augmenté de plus de 5 millions $ l'an dernier, vient d'atteindre la barre des 400 millions $ en se dirigeant vers le demi-milliard...

Et ce malgré des annonces de surplus trompeurs... Je verrais aussi un gel de taxes pour un an, le temps de permettre aux contribuables de respirer et d'étudier comment la Ville peut en arriver à ralentir ce flux de hausses consécutives.

Je verrais le futur maire s'imposer de sérieux temps de réflexion avant de se lancer à gauche et à droite en criant à chaque fois à «l'extraordinaire». Comme ce fut le cas dans ce projet de colisée à roulettes qui s'est promené du Cap à Trois-Rivières-Ouest en passant par l'Université.

Je verrais donc un arrêt immédiat de ce projet. Le temps de consulter la population sur sa volonté de voir ce futur colisée implanté ou non au parc de l'Exposition. Là où la Ville possède déjà le terrain, et construit en lieu et place du Colisée actuel et du bâtiment appelé «la vacherie», en plein coeur de notre territoire. 

Autre petit exemple: afin de favoriser les commerces du centre-ville et de donner une chance aux citoyens, je verrais un délai de gratuité additionnel d'au moins une dizaine de minutes être accordé au terme de la période de stationnement achetée dans les parcomètres. 

Je ne voudrais pas nuire au maire actuel, qui s'est déjà beaucoup paraît-il dévoué pour le développement «extraordinaire» et la croissance exponentielle de notre ville. Ainsi, je crois que directeur du développement du District 55 serait un poste parfaitement approprié pour lui après les élections. 

Guy Godin

Trois-Rivières

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer