• Le Nouvelliste > 
  • Opinions 
  • Développement économique: une vision claire pour favoriser la productivité 

Développement économique: une vision claire pour favoriser la productivité

Le Regroupement des chambres de commerce de la... (Sylvain Mayer)

Agrandir

Le Regroupement des chambres de commerce de la Mauricie reconnaît d'emblée que le développement d'une région n'est pas qu'économique.

Sylvain Mayer

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Au moment où les défis de notre économie régionale commandent un vaste ralliement de la population sur les enjeux du développement économique régional et de l'emploi, c'est avec satisfaction que le Regroupement des chambres de commerce de la Mauricie (RCCM) accueille la mise à jour économique présentée par le ministre des Finances le 25 octobre dernier.

Bien que le ministre des Finances ait annoncé que des 510 millions de dollars d'investissements évoqués dans le cadre de la mise à jour économique, 100 millions seront consacrés au développement économique et au développement des régions, il est important de rappeler que depuis la fermeture de la centrale nucléaire Gentilly-2 à Bécancour en décembre 2012, les régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec disposent d'un Fonds de diversification économique de 200 millions de dollars afin de soutenir l'économie régionale. Par conséquent, les chambres de commerce de la Mauricie espèrent ardemment que ce Fonds de diversification ne viendra pas minimiser les chances de la Mauricie de disposer d'une partie des 100 millions $ annoncés la semaine dernière. En ce sens, nous souhaitons que le gouvernement coordonne sa propre action et dégage une vision claire de sa conception du développement économique régional. 

Au cours des prochaines semaines, la tournée des régions du Québec d'Investissement Québec Propulser nos manufacturiers innovants s'arrêtera en Mauricie. Nous croyons que cet exercice représentera une occasion de raffermir la cohésion du gouvernement en matière de développement économique.

Tout en reconnaissant qu'il faudra encore du temps pour modifier en profondeur l'économie de notre région, à nos yeux les prochaines initiatives de développement régional devraient contribuer à:

• Mieux répondre aux besoins particuliers résultant du contexte spécifique de la Mauricie et de chacun de ses territoires en favorisant l'accélération du développement économique des territoires moins favorisés afin d'en réduire les écarts de développement;

• Adapter et moduler les interventions de l'État afin de répondre aux spécificités de la Mauricie en ce qui concerne l'efficience du Fonds de diversification économique et de l'ensemble des initiatives en développement économique régional;

• Favoriser la mise en place et le déploiement d'infrastructures de transport et de télécommunications, indispensables à la création d'entreprises et à la réalisation de projets économiques structurants. (Bien que certaines de ces responsabilités relèvent du gouvernement fédéral, le gouvernement du Québec doit exprimer clairement les besoins en cette matière afin qu'ils puissent être inscrits dans les priorités fédérales en matière d'infrastructures);

• Favoriser le développement d'initiatives régionales de formation de la main-d'oeuvre en technologie de l'information associée aux besoins des entreprises, tout en reconnaissant l'expertise régionale dans le déploiement de la structure de l'offre qui y est associée.

Le Regroupement des chambres de commerce de la Mauricie reconnaît d'emblée que le développement d'une région n'est pas qu'économique, mais si l'on veut être en mesure de s'acquitter correctement des autres volets du développement régional, il faut que l'assise économique soit solide et efficace. Pour s'épanouir pleinement, la région de la Mauricie a d'abord besoin de créer de la richesse. Seule la croissance permet de redéployer ses moyens dans diverses directions. 

Le Regroupement offre toute sa disponibilité au gouvernement du Québec pour préciser certains éléments de notre vision et pour mobiliser ses membres autour de cette vision du développement économique de notre belle région.

Karine Provencher

Présidente, Regroupement des Chambres de Commerce de la Mauricie (RCCM)

Martin St-Pierre

Directeur général, Chambre de commerce et d'industrie de Shawinigan (CCIS)

Marie-Pier Matteau

Directrice générale, Chambre de commerce et d'industries de Trois-Rivières (CCITR)

Marie Michèle Lemay

Directrice générale, Jeune Chambre de la Mauricie (JCM)

Manon Côté

Directrice générale, Chambre de commerce et d'industrie du Haut-Saint-Maurice (CCIHSM)

Geneviève Racine

Directrice générale, Chambre de commerce de Mékinac (CCM)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer