Une petite gêne, madame St-Pierre!

La ministre Christine St-Pierre... (La Presse)

Agrandir

La ministre Christine St-Pierre

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

On se garde une petite gêne, madame St-Pierre?

You! hou! madame la ministre complètement gaga-libérale, calmons-nous le pompon; il s'agit d'une course à la chefferie avec idées et tactiques. Il ne s'agit pas d'une promesse d'un chef péquiste au pouvoir.

OK, c'était maladroit de dire qu'Alexandre Cloutier avait l'appui d'Adil Charkaoui. Mais de renchérir sur les propos maladroits et combien partisans du cheuf Couillard, c'est de jouer la «game» libérale; renforcer gratuitement et agressivement un portrait incomplet et destructeur d'un homme (Jean-François Lisée) qui est loin d'avoir définitivement assis ses positions - sûrement pas aussi clairement et définitives que celles des «partis populistes d'Europe».

La journaliste aguerrie est devenue au fil du temps une vraie libérale, la bagarre pour la bagarre. La réélection comme fondement premier et final - de son parti beurré de scandales et de collusions. 

Vous étiez plus intelligente que cela à une certaine époque. La politique vous a rejointe, l'hypocrisie n'est plus très loin de votre personnalité.

On se garde une petite gêne madame ministre des Relations internationales. En passant, vous êtes la seule de votre parti à remettre de l'huile sur les propos de M. Couillard décrits comme «très forts et nettement exagérés» par ceux de votre ancienne confrérie, les journalistes de talent et d'expérience. 

Jacques Lambert

Saint-Barnabé

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer