Pour une bonification de l'offre de formation

Mercredi a eu lieu la 3e édition du... (Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Mercredi a eu lieu la 3e édition du Salon de l'emploi, de la formation et de l'entrepreneuriat de Shawinigan au Centre Gervais auto.

Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

L'auteur, Martin St-Pierre, est directeur général de la Chambre de commerce et d'industrie de Shawinigan.

Mercredi a eu lieu la 3e édition du Salon de l'emploi, de la formation et de l'entrepreneuriat de Shawinigan au Centre Gervais auto.

Cet événement est un premier pas essentiel afin de favoriser l'attraction de la main-d'oeuvre, tout en démontrant l'importance de la bonification de l'offre de formation de notre main-d'oeuvre pour l'adapter aux besoins des entreprises de la Mauricie.

À ne pas douter, le futur regorge d'opportunités pour les organisations qui innovent et qui possèdent les talents nécessaires pour se démarquer et répondre aux besoins changeants de leurs différents clients. Dans une ère axée sur le savoir et l'expertise, les employeurs recherchent du personnel ayant de bonnes connaissances techniques et numériques pour les aider dans leur développement d'affaires. Mais comment y arriver quand il n'y a pas assez de personnes qui s'intéressent à ces domaines?

En examinant les chiffres démographiques de la Mauricie, on constate qu'il y a une urgence pour attirer de nouveaux résidents et travailleurs pour remplacer les personnes qui sont à la retraite ou qui sont susceptibles de quitter le monde du travail.

Selon l'Institut de la Statistique du Québec, on observe qu'il y a aura 11,5 % plus de personnes dans le groupe d'âge 0-19 ans dans la province de Québec. En Mauricie, il n'y aura que 1,2 % plus de personnes dans ce groupe d'âge.

Pire, pour les MRC de La Tuque, Shawinigan et de Mékinac, il y aura une baisse de 10,1 %, 6,5 % et 6 % respectivement du nombre de jeunes dans ce groupe d'âge.

Avec ces chiffres, comment allons-nous nous assurer d'avoir une relève disponible en quantité et en qualité pour remplacer les personnes qui prendront leur retraite et répondre aux besoins des employeurs? 

L'Institut de la statistique du Québec nous présente aussi le portrait de l'évolution des personnes de 20 à 64 ans, qui constituent en grande majorité, les travailleurs d'une communauté. Pour l'ensemble du Québec, il est prévu une diminution de 1,3 % du nombre de travailleurs disponibles comparativement à 15,7 % pour la région de la Mauricie.

Pour trois MRC de notre région, il y aura une diminution du nombre de travailleurs disponibles de plus de 20 % d'ici 20 ans. Avec ces chiffres, où et qui sera la relève et que feront les employeurs de notre région pour attirer des travailleurs de qualité?

Face à ces chiffres connus depuis plusieurs années, il est grandement temps de décider du positionnement de notre région. Ne pas agir à court terme, nous conduira directement vers des problématiques socio-économiques encore plus importantes.

Par conséquent, il nous apparaît essentiel et opportun de se doter d'outils afin d'identifier les talents potentiels en TI, pour ainsi soutenir les employeurs qui sont en manque de personnel dans ce domaine. En ce sens, je suis persuadé que le DigiHub Shawinigan, qui a comme objectif de dynamiser l'économie de Shawinigan et de la région, par le développement du numérique, serait un acteur tout désigné pour ce faire.

Si nous voulons être reconnu comme un milieu dynamique, comme un pôle d'attraction d'employeurs et d'emplois de qualité bien rémunérés et comme un milieu de vie répondants aux travailleurs du futur, nous devons nous tourner vers les entreprises axées sur les technologies de l'information.

Ce que nous souhaitons ardemment, c'est que nous soyons une importante pépinière de talents pour, non seulement les employeurs en TI de la Mauricie mais également, pour les employeurs du Québec. 

En somme, nous croyons fermement que la bonification de l'offre de formation de la main-d'oeuvre, aux besoins de nos entreprises, est une étape incontournable pour supporter le renouveau régional essentiel à une économie saine et prospère.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer