La Maison Doucet, plus qu'un bâtiment patrimonial 

La maison Doucet, située sur la route du... (Terry Charland)

Agrandir

La maison Doucet, située sur la route du Pied de la Côte à Maskinongé, a traversé les siècles pour continuer de témoigner de la présence des Acadiens dans notre région au XVIIIe siècle.

Terry Charland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Dans son article paru dans Le Nouvelliste du 10 septembre, Louise Michaud fait valoir un élément nouveau concernant la maison Doucet, un des joyaux du patrimoine de Maskinongé.

Il s'agit de la présence dans cette maison, au tournant du 18e siècle, de trois voyageurs des Pays d'en-Haut, les fils de son constructeur Charles Doucet.

Des trois voyageurs Pierre, Louis et Michel, c'est ce dernier qui s'est le plus distingué, tant dans le Nord-Ouest (il y fut marchand de fourrures) qu'à Maskinongé par la suite, où il a été capitaine de milice. 

Déjà classée, la maison Doucet est évidemment mentionnée au Répertoire des biens culturels, section patrimoine immobilier. Or, dans ce répertoire, la fiche du ministère de la Culture et des Communications ne dit rien des habitants de la maison à part une courte mention sur Charles.

Il y aurait lieu de mieux signaler le statut de voyageurs des trois fils, surtout de Michel, sans parler des enfants de ce dernier, sur lesquels il y aurait de belles choses à signaler.

Je crois que les instances locales et régionales ont leur mot à dire pour que ce nouvel élément d'histoire soit mis en valeur. Sont concernées, en premier lieu, la municipalité de Maskinongé et la MRC de Maskinongé. Le concours de la Société d'histoire et de généalogie de Louiseville pourrait aussi être sollicité.

Claude Ferland

Auteur de «Cadiens et voyageurs»

Repentigny

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer