La Mauricie de François Legault

Le chef de la CAQ, François Legault.... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le chef de la CAQ, François Legault.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

L'auteur, Marc H. Plante, est député de Maskinongé à l'Assemblée nationale et adjoint parlementaire du ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

En Mauricie, les gens sont fiers. Fiers de leur terre natale ou d'accueil, fiers de leur histoire, fiers de leur culture. Les gens de la Mauricie s'identifient à leur coin de pays, que ce soit Louiseville, Trois-Rivières, Shawinigan ou La Tuque. Mais pour le chef de la CAQ, François Legault, cette fierté ne représente rien, sauf peut-être le discours politique rempli de faussetés qu'il tient depuis quelques jours. 

Selon M. Legault, il n'est pas important de conserver cinq circonscriptions en Mauricie. Il affirme aussi que si les élus en qui les gens ont choisi de mettre leur confiance défendent le maintien de notre carte actuelle, c'est par pur opportunisme politique.

Comme trop souvent, monsieur Legault a donné son opinion avec démagogie, sans connaître les faits. C'est justement pour ces cinq circonscriptions que mes collègues et moi avons choisi de faire de la politique.

C'est pour les gens qui y habitent, qui sont nos voisins, nos amis, nos électeurs. C'est pour défendre notre culture, notre histoire, la richesse de notre territoire que nous avons décidé de plonger dans l'action publique. 

Parce que nous sommes fiers de nos racines, d'avoir grandi à Saint-Tite, Trois-Rivières, Mont-Carmel, Shawinigan-Sud et Louiseville. Parce que nous connaissons la valeur de notre patrimoine, la richesse de notre histoire.

Pour François Legault, ces notions sont étrangères parce que la seule histoire qui intéresse François Legault, c'est la sienne.

Pour lui, créer des comtés dans une région où il aime dire que la CAQ est forte est nettement plus intéressant que la Mauricie, où les citoyens ont choisi de faire confiance à des députés qui travaillent à faire rayonner leur milieu pour ceux qu'ils représentent. Pour lui, l'intégrité du territoire de la Mauricie n'a d'importance que les sièges que son parti y possède, c'est-à-dire aucun. 

Monsieur Legault, je vous demande de respecter notre région, son histoire et les personnes qui la composent. Il est triste de constater qu'à force de crier, vous n'entendez plus les gens de la Mauricie qui vous demandent de les soutenir dans leur lutte pour conserver leur poids et leur identité politique. Monsieur Legault, laissez-nous défendre notre population, ils nous ont élus pour cela!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer