L'attaque n'est pas toujours bonne conseillère

Alexandre Cloutier et Jean-Francois Lisée.... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Alexandre Cloutier et Jean-Francois Lisée.

Photo La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Le débat des candidats à la course à la chefferie du Parti québécois a donné lieu dimanche à des attaques pour le moins déplacées!

Débattre ne veut pas dire combattre surtout quand on vient d'un même parti politique. Trois des candidats sont d'anciens collègues avec qui j'ai eu plaisir d'échanger à l'Assemblée nationale. 

Ils aspirent tous les trois à occuper la plus haute fonction dans un parti politique, celle d'en être le leader! Alors je m'attends à des échanges respectueux et porteurs d'idées pour l'avenir du Québec.

Malheureusement pour un premier débat, Alexandre Cloutier, qui se sent possiblement en danger, s'est senti obligé d'attaquer ses collègues!

Est-ce que cette attitude d'attaque sera gagnante? J'en doute! L'arrogance et le mépris ne sont pas des qualités de chef... Au contraire. Il faut toujours se rappeler que l'on ne se grandit pas en marchant sur la tête des autres, on s'abaisse. 

Comme le disait si bien Jean-François Lisée, la bienséance politique a toujours sa place! 

Un autre débat aura lieu le 25 septembre prochain. Comme militante, je m'attends à des échanges respectueux qui permettront aux membres du Parti québécois de faire le meilleur choix le moment venu. 

Noëlla Champagne

Ex-députée de Champlain

Trois-Rivières

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer