Énergie Est: faire tomber des masques

Avec son projet d'oléoduc Énergie Est, TransCanada promet... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Avec son projet d'oléoduc Énergie Est, TransCanada promet la création de nombreux emplois.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Dernièrement, Michel Trépanier du Conseil provincial du Québec des métiers de la construction et Stéphane Forget de la Fédération des chambres de commerce du Québec affirmaient qu'«il serait maladroit de ne pas prendre en considération l'impact économique d'un tel projet». Alors, allons-y.

Subventions

En 2010, c'est 2,8 milliards $ que verse le Canada à l'industrie pétrolière. En 2015, on estimait à 1,3 milliard de dollars ce que leur accorde à lui seul le palier fédéral. Ce Canada qui prétend vouloir réduire ses émissions de GES...

«Le versement de ces subventions faussent les marchés et affaiblissent les économies...» nous rappelle Nicholas Stern, de la London School of Economics.

Des sommes quasi équivalentes au budget total d'Environnement Canada, fait remarquer l'Institut Pembina. On en arrive ainsi à croire que le coût des énergies vertes est beaucoup trop élevé par rapport au prix du pétrole, repoussant d'autant l'inévitable transition.

Emplois

Détourner ces montants vers les secteurs des énergies renouvelables, des transports en commun et de l'efficacité énergétique entraînerait la création de 17 000 à 20 000 emplois, soutient Naomi Klein. Ce qu'affirme aussi la FTQ.

Alors que TransCanada parle pour le Québec de la création de 33 emplois directs par année, la coalition patronale et syndicale Trépanier-Forget nous fait miroiter «plus de 14 000 emplois directs et indirects créés sur une période de neuf ans, dont le quart serait au Québec».

Dans Le Québec économique V, l'économiste Serge Coulombe évalue que «dans les deux économies (Québec, Ontario), l'importance des exportations manufacturières dans le PIB a chuté de près de 30 % de 2001 à 2008» conséquence directe de l'appréciation du dollar canadien due principalement à l'exportation pétrolière: le mal hollandais.

Le prix du pétrole étant maintenant à la baisse, non seulement l'Alberta est en déficit, mais le Québec et l'Ontario n'ont toujours pas réussi à reprendre le terrain perdu.

Retombées fiscales

En 2014, le magazine Canadian Business nous apprenait que TransCanada Corp, Canadian Natural Resources Ltd, Enbridge Inc et Suncor Energy se retrouvent parmi les 10 entreprises qui paient le moins d'impôts au Canada.

Le FMI estime que ces «taxes appliquées à l'énergie ne sont pas suffisantes pour compenser tous les effets négatifs de la surconsommation d'énergie, notamment sur l'environnement».

Dans Paying taxes 2016, sur 189 pays, la Banque mondiale classe le Canada au 9e rang des pays qui taxent le moins la grande entreprise alors que les États-Unis se situent au 53e rang de ce même palmarès.

Investissement à long terme

L'an dernier, Marc Carney, gouverneur de la Banque d'Angleterre servait aux Canadiens une sévère mise en garde: «Si les entreprises tenaient honnêtement compte du coût réel lié à un arrêt du réchauffement climatique, la vaste majorité des réserves mondiales de pétrole, de gaz et de charbon ne seraient jamais extraites du sol. Il faudrait renoncer à les extraire...

Enfin, la valeur marchande des entreprises prêtes à exploiter ces réserves s'effondrerait. Le nombre d'événements climatiques extrêmes a triplé ces quelques dernières décennies... et le coût des réclamations attribuables à ceux-ci a été multiplié par cinq pendant cette période». La durée de vie d'Énergie Est? Au moins 40 ans.

À titre d'exemple, en avril 2016, à la suite de la baisse des prix du pétrole, le déficit de l'Alberta se chiffrait à 2500 $ par habitant, celui de Terre-Neuve à 3400 $ alors que celui du Québec se situait à... 306 $.

Devant ces «vraies affaires», nos élus, même municipaux, ne devraient-ils pas TOUS prendre position?

Jean-Yves Proulx

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer