Albert Tessier: déjà 40 ans

Albert Tessier en 1973.... (Yves Tessier)

Agrandir

Albert Tessier en 1973.

Yves Tessier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Le 13 septembre, marquera le 40e anniversaire de décès de Mgr Albert Tessier.

Comment rendre compte de l'héritage multiforme de ce prêtre et éducateur? D'abord, prendre conscience des deux grands axes de sa vie: avant et après la Seconde Guerre mondiale (1939-1945).

Peu d'entre nous survivons actuellement au Albert Tessier d'avant 1940, celui qui naquit au Bas-de-Sainte-Anne (de-la-Pérade), fréquenta l'école primaire du rang, fit ses humanités au Séminaire de Trois-Rivières, fut ordonné prêtre en 1920 et fit des études théologiques à Rome et en Lettres à Paris.

À partir de Paris (fin des années 1920) où il rencontra à quelques reprises Rodolphe Duguay, et surtout à son retour comme professeur et directeur des études au Séminaire, commença son grand oeuvre d'éveilleur aux valeurs, de vulgarisateur de l'histoire régionale et nationale, d'animateur de multiples événements civiques que l'on doit aujourd'hui remettre dans le contexte d'alors (fin des années 1920 et décennie des années 1930), où le messianisme du chanoine Lionel Groulx s'éclatait.

Rodolphe Duguay, Nérée Beauchemin, Clément Marchand, Félix Leclerc, Jordi Bonet plus tard, et tant d'autres furent découverts ou «lancés» par Albert Tessier.

À compter du milieu des années 1930 jusqu'au milieu des années 1960, il devint le Visiteur en chef des Écoles ménagères (Instituts familiaux), écoles de formation de futures «ingénieures au foyer». Action toujours à replacer dans le contexte de ce segment de notre histoire.

Parallèlement, une oeuvre de photographe et de cinéaste novateur.

Enfin, son dernier grand oeuvre: Tavibois, qu'il fonda en compagnie du docteur J.-Avila Denoncourt et de son épouse Thérèse Desmarais et de l'abbé Paul Boivin, et qu'il anima principalement avec un culte aigu du travail manuel, du respect de l'environnement, du repos régénérateur et de l'intériorité à l'école de Thérèse-de-Lisieux - en un mot un art de vivre -, avant de le céder à la Congrégation des Filles de Jésus qui ont poursuivi l'oeuvre avec zèle pendant cinquante ans avant de le céder à leur tour à la Municipalité d'Hérouxville, cette année.

Du deuxième axe de sa vie, les Instituts familiaux et Tavibois, nous sommes plusieurs survivants et survivantes. Et nous avons tous et toutes une lecture de son action qui est issue de l'homme - je préciserais du terrien - qu'il était. Je puis affirmer qu'il a «brassé, bousculé, décoincé», beaucoup de gens dans sa vie. Exemple de sa relation avec Rodolphe Duguay, ce texte de fin de sa vie: «Mon rôle d'accompagnateur et de propagandiste des Duguay n'a pas toujours été discret, ni souple. Si j'avais mieux connu la tonalité d'âme de Rodolphe, j'aurais nuancé mes interventions, je l'aurais moins secoué et heurté. C'était pour le bon motif, mais ça reste impardonnable quand on se prétend psychologue!» (dans Rodolphe Duguay, Carnets intimes, présenté par Hervé Biron, Montréal, Boréal Express, 1978, p. 40).

Combien de personnes, de groupes de personnes qui l'ont côtoyé dans le second axe de sa vie auraient aimé recevoir semblable «reconnaissance». Mais on ne réécrit pas l'histoire. Son caractère de grand timide, tel qu'en lui-même il était, peut expliquer plusieurs de ses brusqueries qu'il aurait sans doute qualifiées d'«impardonnables», mais «c'était pour le bon motif»...

Comment conclure sinon avec cette belle citation de Paul Valéry: «La véritable tradition dans les grandes choses n'est point de refaire ce que les autres ont fait, mals de retrouver l'esprit qui a fait ces grandes choses et qui en ferait de toutes autres en d'autres temps.»

C'est le défi qui appartient aux jeunes d'aujourd'hui, pour le meilleur - en favorisant la culture générale - et le pire - en étant partisan ou partisane d'un déni d'intelligence.

Jean Paillé

Hérouxville

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer