Duplessis: une fierté pour Trois-Rivières

Maurice Duplessis... (Archives La Presse)

Agrandir

Maurice Duplessis

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

En réponse à la lettre d'opinion de M. Réjean Martin intitulée «Centré sur lui, M. Duplessis», publiée dans nos pages le 24 août dernier.

C'est avec grande attention que j'ai pu prendre connaissance de vos commentaires concernant Maurice Duplessis. Mais voyez vous, monsieur, je n'ai malheureusement rien pu lire dans votre écrit qui témoigne de bonnes choses que M. le premier ministre Duplessis a pu accomplir.

Alors que dans les faits, beaucoup de Québécois et de nombreux Trifluviens savent très bien que c'est impossible et pensent plutôt le contraire lorsqu'ils portent sérieusement analyse sur les accomplissements de notre honorable premier ministre trifluvien.

Ainsi, un règne aussi long - dix-huit ans à la tête du gouvernement - ne peut s'être déroulé sans porter ses fruits. N'oubliez pas que M. Duplessis avait la confiance de la majorité des Québécois mais également de la Mauricie presque entière, avec Trois-Rivières, sa partie centrale et principale.

Les réalisations concrètes de notre grand premier ministre trifluvien ont été considérables, dont l'ouverture de nombreuses écoles, tel que mentionné par le dentiste Yves Dufresne il y a quelques jours dans ces pages. À cela, il faut aussi ajouter les écoles de rangs ou de villages, car à l'époque, la fin des années 30 et les années 40, le Québec comptait aussi une importante population rurale.

Je rappelle également qu'il est effectivement vrai qu'on voyait des réalisations concrètes sur le terrain (ponts, hôpitaux...) et surtout, avec tout cela, des budgets équilibrés.

Ici même, M. Duplessis nous a fait construire une très belle et grande piscine familiale sur le terrain de l'Exposition, dont nous sommes tous heureux, jeunes et grands, de pouvoir profiter lorsque vient la belle saison.

Monsieur Duplessis a pensé à beaucoup de gens. On ne peut pas arriver à des résultats de cette envergure lorsqu'on est centré uniquement sur sa petite personne, comme vous le dites dans vos écrits, en osant même rajouter le terme «sans vision».

Monsieur Duplessis avait des objectifs clairs pour le Québec et était entouré de collègues dévoués et inspirants. Il était plus qu'intelligent, mais surtout, certainement très agréable à côtoyer, que cela vous plaise ou non. Il a gouverné avec les moyens du temps.

Il avait du «coeur» pour tout le monde et voulait assurément le meilleur pour le Québec mais aussi avec une grande considération pour sa ville: Trois-Rivières.

Il est également important de comprendre, une fois pour toutes, que beaucoup de gens en général et les politiciens plus particulièrement se critiquent souvent, ce qui est normal. Car tout gouvernement, quel qu'il soit, aspire ou souhaite ardemment obtenir le pouvoir et le conserver.

Avoir un premier ministre présent dans notre ville pour un règne aussi long, en plus d'être fièrement député de Trois-Rivières, il s'agit peut-être de la chose la plus enviable et la plus importante qui soit arrivée aux citoyens de Trois-Rivières depuis que la ville existe. Pensez-y.

Je vous laisse sur cette réflexion: Maurice Duplessis représente une fierté et aura laissé un héritage considérable qui enrichit l'histoire de notre grande ville.

Martin-Guy Huot

Trois-Rivières

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer