L'achat groupé de véhicules électriques: un projet national

L'initiative de Bruno Marcoux, propriétaire d'une Nissan Leaf,... (La Presse)

Agrandir

L'initiative de Bruno Marcoux, propriétaire d'une Nissan Leaf, consistant à lancer une démarche d'achat groupé, a suscité un vif intérêt de la part de consommateurs intéressés à se procurer un véhicule électrique. Mais Nissan semble avoir fermé la porte à ce type de regroupement, pourtant prometteur.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

En octobre 2015, le gouvernement du Québec a annoncé son plan d'électrification des transports qui fixait un objectif de 100 000 véhicules électriques (VE) ou hybrides rechargeables sur nos routes d'ici 2020. Les trois principales mesures pour y arriver étaient: 1) le maintien des subventions à l'achat pouvant atteindre 8000 $; 2) des voies réservées; 3) l'accroissement du nombre de bornes de recharge.

L'objectif est ambitieux et sera difficilement atteignable si les choses ne bougent pas. Récemment, Bruno Marcoux a parti un groupe d'achat pour la Nissan Leaf et il a recueilli 3712 inscriptions. Il a dû limiter les inscriptions à la demande de Nissan. Malgré tout, plusieurs personnes ont continué à manifester leur intérêt.

Or, nous avons appris dernièrement que le président de Nissan Canada, Joni Paiva, n'appuie pas l'achat groupé. Quelle réaction décevante! L'initiative de monsieur Marcoux a donné de l'espoir et a démontré qu'il y avait un réel intérêt.

Le prix des véhicules électriques et hybrides est trop élevé, même avec la subvention de 8000 $. Selon moi, c'est le principal facteur qui retient la majorité des citoyens de se procurer un véhicule qui suffirait aux besoins quotidiens.

La plupart des gens voient le véhicule électrique comme la deuxième voiture, et peu d'entre eux sont prêts à verser entre 30 000 $ et 100 000 $, malgré la subvention. On trouve des véhicules à essence (sous-compact et compact) se vendant entre 10 000 $ et 20 000 $ qui font l'affaire. Pour être concurrentiel, le prix des VE doit s'approcher de ces montants.

Au printemps dernier, on comptait 9163 véhicules électriques et hybrides sur nos routes. Il manque donc 90 837 voitures pour atteindre l'objectif. Si les mesures gouvernementales ne motivent pas suffisamment les gens à se procurer un VE ou hybride, et qu'une initiative d'achat groupé est ignorée, que pouvons-nous faire pour que l'objectif se concrétise? Serait-il temps de prendre le taureau par les cornes, comme l'on dit si bien chez nous?

Je souhaiterais que notre gouvernement prenne une mesure draconienne, soit prendre la responsabilité de mettre sur pied un projet d'achat de masse en s'assurant de l'intérêt des citoyens et en faisant des appels d'offres à nos fabricants d'automobiles. Il pourrait aussi mandater un organisme ou travailler en collaboration avec des associations existantes comme le Club automobile (CAA), l'Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ), etc. Pour ma part, je serais prêt à m'engager en versant un acompte dans la mesure où le prix est raisonnable.

Si des fabricants comme Nissan, ne sont pas intéressés, peut-être verrions-nous une entreprise comme Tesla manifester son intérêt. C'est la seule compagnie à ne pas être en conflit d'intérêts, car elle ne vend pas de véhicules à essence.

Cent mille véhicules électriques sur nos routes, c'est moins d'essence à acheter et l'achat du «carburant» électrique revient à notre province; c'est le Québec qui en profite. En plus, c'est une diminution notable de la pollution atmosphérique et de la pollution sonore.

Je crois sincèrement que plusieurs citoyens sont sensibilisés à l'aspect écologique et que si on allège le prix du véhicule, l'objectif visé sera plus réaliste.

J'apprécierais tellement voir notre gouvernement prendre le leadership d'une telle démarche. Je verrais bien notre premier ministre, Monsieur Couillard, annoncer officiellement ce programme et demander aux citoyens de s'inscrire.

Il me semble qu'il y a là un beau projet national.

Charles Trempe

Trois-Rivières

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer