La stratégie islamiste pour conquérir le monde

Avec l'insistance, la volonté, l'infiltration dans tous les... (Archives La Presse)

Agrandir

Avec l'insistance, la volonté, l'infiltration dans tous les petits coins des pays de l'Occident et avec le Djihad, l'Europe sera islamisée dans moins d'un siècle. Dans certains quartiers, comme à Molenbeek (sur la photo) près de Bruxelles, la présence de musulmans est de plus en plus marquée.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Même si les intégristes portent différents noms - Wahhabites, Frères musulmans, Shebab, Al Qaïda, État islamique, Salafistes, etc. -, ce sont tous des islamistes convaincus, ayant les mêmes objectifs et utilisant les mêmes méthodes d'infiltration. Tous ces groupes se réclament de leur père spirituel, Saïd Kotb dans Jalons de la route sur l'Islam (1965). Les idées de Kotb, célèbre leader des Frères musulmans dans les années 60, lui survécurent.

En substance, Kotb déclarait la supériorité de l'Islam par rapport à la civilisation occidentale. Selon lui, il faut libérer l'homme des idées et des valeurs morales occidentales jugées décadentes et du mode de vie qui en découle. Pour ce faire, il réclamait l'imposition à tous de la Charia (la loi divine des musulmans) en subrogeant toutes autres lois érigées par les hommes. Donc aucune séparation entre l'État et la religion, d'où un régime théocratique incompatible avec la démocratie.

Tant que la loi d'Allah (la Charia) n'est pas appliquée, ajoute-t-il, l'humanité sera malheureuse. Le Djihad est donc pour lui nécessaire, légitime pour faire régner l'Islam sur l'humanité entière, à savoir un état de croisade, de prosélytisme permanent, tel que c'est écrit dans le Coran.

Pour conquérir le monde, la stratégie des radicaux est la suivante: il leur faut commencer par conquérir les pays musulmans et les «réislamiser» sur une base intégriste en y appliquant la Charia et en éliminant les dirigeants en place (la Libye ou la Tunisie, la Syrie, l'Irak); puis étendre l'Islam dans les pays occidentaux. Pour y parvenir, il leur faut réformer chaque musulman, lui apprendre à se battre pour les valeurs de la Charia et pour l'Islam.

Dans ce plan, la femme doit être porteuse de ces valeurs: son voile islamique et son code vestimentaire ouvrent le chemin de l'affirmation identitaire en créant une différence avec les infidèles. L'homme aussi doit se démarquer des infidèles: «Différenciez-vous des infidèles, laissez pousser vos barbes et taillez vos moustaches» (Hadith de Muslim). Une fois les familles réformées, l'identité musulmane prend de l'espace à mesure que les musulmans gagnent du pouvoir grâce à l'immigration et à leur expansion démographique.

Ces familles musulmanes de plus en plus nombreuses tentent petit à petit de réformer les sociétés occidentales en leur faisant accepter des activités caractéristiques de l'Islam: présence des femmes voilées, lieux de prière au travail, à l'université, dans les aéroports, multiplication des minarets, fondation d'écoles coraniques, enseignement de l'arabe, puis abolition de la mixité entre hommes et femmes et séparation des musulmanes des infidèles (piscines, gymnases, etc.) Le but est d'habituer le pays d'accueil aux particularismes des musulmans et à leurs coutumes. Commence alors la lutte pour obtenir un statut spécial et l'application de la Charia. On cherche à infiltrer progressivement toutes les structures: politiques, associatives, économiques. On multiplie les pressions sur les députés pour qu'ils autorisent les tribunaux islamiques pour appliquer la Charia: c'est ce qui s'est passé en Angleterre. Plus près de nous, il y a eu une tentative en Ontario il y a quelques années.

La méthode est très pratique et procède d'un sérieux réalisme. Le temps est avec nous, disent-ils. Avec l'insistance, la volonté, l'infiltration dans tous les petits coins des pays de l'Occident et avec le Djihad, l'Europe sera islamisée dans moins d'un siècle.

Certes les islamistes sont minoritaires en Europe et en Amérique du Nord, mais leur force réside dans le fait qu'ils ont une stratégie de longue haleine, simple, efficace, qu'ils ont la passion pour l'instaurer et la mener jusqu'au bout pour faire la volonté d'Allah. L'histoire nous enseigne que l'humanité a été fondée et menée par des «idées» et que souvent l'agressivité d'une minorité passionnée pour un idéal peut faire toute la différence devant de grandes masses indifférentes.

Roger Greiss

Shawinigan

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer