Un «jeu» sans consentement...

La course au cochon graissé.... (Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

La course au cochon graissé.

Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

En réaction à l'éditorial de Martin Francoeur intitulé «Des critiques qui ne collent pas», publié dans notre édition du 9 août dernier.

Ma lecture de votre éditorial sur le Festival du cochon de Sainte-Perpétue m'a amenée à réfléchir sur le sujet. Le cochon donne-t-il son consentement à jouer ainsi au chat et à la souris, lui? Et devant public en plus!

On ne lui demande pas son avis...

Hélène Lemieux

Trois-Rivières

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer