La vie, c'est ici et maintenant

Halte! La vie, c'est ici et maintenant.... (123RF)

Agrandir

Halte! La vie, c'est ici et maintenant.

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

Apprentissages bousculés! Repas pris sur le pouce! Plan de carrière accéléré! Aide à mourir rapidement! Deuils à la sauvette! Texto! Tweets! Selfies!

En ces temps-là, l'enfant d'âge préscolaire effectuait les apprentissages à son rythme et non à celui de ses pairs et de ses éducatrices.

En ces temps-là, les repas pris en famille permettaient aux gens de s'informer, se conseiller, se raconter et ventiler leurs états d'âme, tout en confrontant leurs idées.

En ces temps-là, les nouveaux employés se donnaient le temps de bien connaître une entreprise, avant de vouloir en diriger les destinées.

En ces temps-là, les gens prenaient le temps de mourir. Bien sûr il y avait la peur et la souffrance plus ou moins atténuée par la médication, mais cette démarche parfois longue, dont on ne contrôlait pas le terme, permettait de prendre congé de sa vie, soutenu par l'affection des êtres aimés.

En ces temps-là, trois jours étaient consacrés aux gens décédés, ces veillées au corps permettaient aux proches de se soutenir dans le départ, l'acceptation et le deuil de l'être cher.

En ces temps-là, les gens avaient de vraies conversations et non une communication en nombre de caractères prédéterminé.

Vivre, c'est profiter du moment présent, seul ou en groupe, sans continuellement anticiper ou précipiter la suite des choses. À force de courir après la vie, on oublie de vivre.

Halte! La vie, c'est ici et maintenant.

Guy Laliberté

Sainte-Monique

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer