Le Forum social mondial: un rendez-vous inspirant

Marche dans les rues de Porto Alegre, au...

Agrandir

Marche dans les rues de Porto Alegre, au Brésil, pour inaugurer le Forum social mondial en 2001.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Nouvelliste

L'auteure, Marie-Josée Massicotte, est professeure agrégée à l'Université d'Ottawa.

À la veille de l'ouverture officielle du Forum social mondial (FSM), du 9 au 14 août 2016 à Montréal, pour la première édition dans l'hémisphère nord, il y a mille raisons de se révolter ou de se décourager de ce qui se passe ici comme ailleurs.

Et pourtant, ce grand rendez-vous militant rassemblera des milliers de participants (parmi ceux et celles qui auront eu la permission de voyager et d'entrer au Canada!) de toutes les régions du globe, afin d'échanger, de débattre et de discuter des alternatives possibles.

Plusieurs de celles-ci sont d'ailleurs déjà mises en oeuvre par des milliers de communautés, au nord comme au sud.

En effet, il existe des modèles et des luttes inspirantes, des gens créatifs et engagés, qui refusent de baisser les bras et qui innovent, chaque jour, afin de construire un monde plus juste et équitable, en harmonie avec l'environnement.

Ces grands principes qui nous semblent parfois d'une autre époque demeurent au coeur de la grande majorité des résistances actuelles et des espoirs des peuples, peu importe leurs orientations politiques, leur territoire ou leur expérience de vie.

Au lieu de tenir pour acquis que ça ne sert à rien de tenter de changer les choses et de s'impliquer, je vous invite à prendre un bain de foule au centre-ville de Montréal au cours des prochains jours et à vous laisser inspirer par ces individus et ces organisations qui dénoncent les abus du système capitaliste, des élites politiques et des grandes corporations qui oublient souvent que l'argent ne fait pas le bonheur.

Il faut en effet s'arrêter et se parler, face à face, pour mieux se comprendre, se (re)connaître et construire un avenir meilleur pour les générations futures, dans le respect des limites de nos écosystèmes déjà fragilisés!

L'avantage des Forums sociaux mondiaux et des forums à l'échelle locale, régionale ou nationale, c'est que l'on a choisi explicitement de rechercher les liens, les thématiques et les espaces qui unissent les luttes et les espoirs, plutôt que d'insister sur les différences et les ruptures qui limitent trop souvent le dialogue et le renforcement des solidarités.

Les forums sociaux célèbrent la richesse de la diversité et de la créativité et les participants sont invités à s'exprimer tant dans les centaines d'ateliers et de rencontres de discussion qu'à travers des événements culturels et artistiques qui valent le détour!

Plusieurs participeront pour la toute première fois à ces grandes rencontres mondiales FSM, soit par curiosité, soit parce qu'enfin, ils ont choisi de prendre le temps, ou ils sont assez vieux, ou assez en forme, ou assez fous et à proximité... et ils ont décidé de s'y rendre afin de constater par eux-mêmes ce que sont ces grands rassemblements dont le premier a eu lieu en 2001 à Porto Alegre, au sud du Brésil.

Vous ne pouvez pas aller à Rio mais vous devriez vous rendre au FSM, à Montréal, ne serait-ce que pour constater par vous-mêmes combien de gens ont choisi de s'y rendre et de leur demander ce qui a motivé leur participation!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer